Le Mag Sport Auto

Zéro pointé pour Sauber à Monaco : Les pilotes dans le viseur ?

Ce Grand-Prix de Monaco 2014 représentait probablement la meilleure chance de marquer des points pour les plus petites écuries, opportunité saisie notamment par le pilote Marussia, Jules Bianchi. Pour Caterham également, le résultat final reste satisfaisant, malgré la place de 11ème d’Ericsson (à la porte des points), performance permettant à la petite équipe de devancer désormais Sauber au classement général des constructeurs…

Et c’est bien là que le bât blesse du côté de la formation Suisse, dont les deux pilotes se sont mal comportés en course, passant ainsi à côté d’une belle moisson de points. Adrian Sutil tout d’abord, qui avait la possibilité de se qualifier en Q2 compte tenu de ses excellents chrono mais qui, en tardant à prendre la piste, s’est laissé piégé par un drapeau jaune.

L’Allemand était ensuite pris dans un accrochage en début de course, incident le contraignant à passer par les stands. Avec des pneus ultra-soft, Sutil réalisait une très belle remontée en dépassant plusieurs monoplaces dont la Lotus de Grosjean. Malheureusement, le pilote Sauber allait commettre une grosse erreur à la sortie du tunnel, fin de course pour Sutil. Pourtant, la 8ème voire, la 7ème place, était envisageable pour lui…

Gutiérrez ensuite, pénalisé pour s’être élancé à la mauvaise place sur la grille de départ. Néanmoins, Esteban pointait à la 8ème place avant d’exploser son pneu arrière droit juste avant l’entrée des stands, erreur lui valant un abandon…

Au final, les deux pilotes passent à côté d’une dizaine de points, des unités qui auraient –à priori- assuré à Sauber de terminer devant Marussia et Caterham au classement général…

Après la course, Monisha Kaltenborn aurait déclaré au Bild que le problème venait peut-être des pilotes…Parallèlement à cela, des pressions commencent à faire leur apparition afin que Sauber donne l’opportunité à Giedo van der Garde de montrer ses talents au volant de la C-33 en course. Les pilotes Sauber seraient-ils sur la sellette ? Probablement, oui…

Mais Sutil pourrait être le premier menacé, Gutiérrez disposant pour sa part d’un soutien financier donc Sauber ne devrait pas pouvoir se passer. Une chose est sûre, Sutil et Gutiérrez seront probablement mis sous pression lors des 2 ou 3 prochaines courses. A leur décharge, les performances médiocres de l’équipe cette saison doivent également être mis sur le compte de multiples défauts de conception. Une voiture difficile à conduire dans les rues de Monaco sera logiquement toujours plus piégeuse qu’une monoplace saine…

One Comment

  1. Pingback: F1 : Boullier s’exprime en faveur des 3 monoplaces par écurie | Lemagsportauto

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR