Le Mag Sport Auto

Formule 1 : doublé Ferrari, déroute Mercedes en principauté (course) [Màj]

Gros coup réalisé par Ferrari, au Grand-Prix de Monaco de Formule 1. 2ème sur la grille de départ, Sebastian Vettel s’est imposé en principauté devant son coéquipier Kimi Raikkonen, pénalisé par la stratégie de la Scuderia. Daniel Ricciardo complète le podium alors que Valtteri Bottas échoue à la quatrième place de la course.

Formule 1 : Raikkonen volé par Ferrari ?

Le regard de Raikkonen au pied du podium en disait long sur son état d’esprit. Ferrari a-t-elle volé le Finlandais en offrant la victoire à son coéquipier ? Vue de l’extérieur, c’est l’impression que cela nous donne. Et si cela peut se comprendre d’un point de vue stratégique, le dénouement reste rude pour Iceman. Doublé Ferrari, cela ne s’était pas produit depuis le GP d’ Allemagne 2010. Vettel réussit surtout une belle opération comptable au championnat. L’ Allemand compte, désormais, 25 points d’avance sur Lewis Hamilton. Ce dernier n’aura cependant pas démérité en remontant jusqu’à septième place.

Toutefois, Mercedes aura vécu un Grand-Prix de Monaco particulièrement décevant. Bottas, pourtant 3ème sur la grille, aura fait illusion jusqu’au premier arrêt aux stands. Car, bien aidé par une stratégie inspirée de Red Bull, Daniel Ricciardo récupérait la place du Finlandais, qu’il allait conserver jusqu’au drapeau à damier. 4ème et 7ème, Mercedes perd sa place de leader au championnat des constructeurs. Ferrari est clairement devant, en performance pure.

Et la sortie de la voiture de sécurité, consécutive à l’accrochage entre Button et Wehrlein n’allait rien y changer, en dépit du regroupement général. Max Verstappen, très en colère après son ravitaillement (Le Néerlandais perdait une place, au profit de son coéquipier) coupait la ligne au 5ème rang devant un excellent Carlos Sainz Jr (Toro Rosso). Seul pilote tricolore dans les points, Romain Grosjean prenait une belle 8ème place, bon résultat pour l’écurie Haas, qui plaçait également Kevin Magnussen au 10ème rang. Jolie remontée, également, de Felipe Massa, qui accrochait deux points totalement inespérés pour Williams.

Pas de réussite, en revanche pour Renault, qui place Jolyon Palmer à la porte des points tandis que Nico Hülkenberg jetait rapidement l’éponge à la suite de la défaillance de sa boite de vitesses. Les points étaient pourtant largement à sa portée…Prochain rendez-vous pour la Formule 1, dans deux semaines, avec le Grand-Prix du Canada.

[Màj] : place au classement complet de ce GP de Monaco 2017

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR