Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Pour Head, Kubica serait une bonne recrue mais il y a un « mais »

Le co-fondateur de l’écurie Williams Racing, Patrick Head, vient d’émettre son avis quant au recrutement éventuel de Robert Kubica, l’an prochain. Selon le Britannique, engager le pilote polonais serait une bonne idée, à condition qu’il soit capable de tenir le coup physiquement. Par la même, Head remet en question la capacité de Robert à revenir au sommet…

Robert Kubica : le question de son endurance est posée…

Selon plusieurs sources, Robert Kubica aurait d’ores et déjà signé un contrat avec l’équipe Williams. Mais selon d’autres, un contrat lui aurait effectivement été remis il y a plusieurs jours, lequel n’aurait pas encore été approuvé par l’ex-pilote de Rallye. Il se pourrait qu’un désaccord existe entre les deux parties. Car, légitimement, la direction de l’écurie anglaise ne souhaiterait pas s’engager pour plus d’une saison, pour commencer. Evidemment, Kubica et son management ne seraient pas enclins à accepter une telle offre, souhaitant un engagement sur au moins deux saisons.

Bien sûr, il ne s’agit que de bruits de couloirs qui ne seront probablement jamais confirmés ni même, démentis. Toutefois, les récents propos de Patrick Head (« Robert Kubica serait un très bon choix pour Williams en 2018, s’il peut prouver qu’il est capable d’effectuer un retour à temps plein en Formule 1″, via Skysports) semblent confirmer que, du côté de Williams, l’on se pose la question des capacités de Kubica sur la longueur d’un Grand-Prix. Car, si sa pointe de vitesse ne fait plus de doute, son handicap -même léger- de la main lié à son accident pose quelques questions. Du moins sur une distance plus importante que celle testée lors des derniers essais. Et surtout, dans des conditions « réelles » de course.

En effet, les Formule 1 actuelles sont plus physiques à piloter que celles d’il y a quelques années. Et Robert Kubica a réalisé son évaluation avec Williams sur une monoplace de 2014. C’est pour cette raison qu’il serait pressenti pour prendre les commandes de la monoplace de cette année à Abu Dhabi, lors des essais Pirelli, qui auront lieu en aval du Grand-Prix 2017. Toutefois, la formation de Grove a également indiquer que le pilote qui serait en place lors de cette séance serait également son titulaire en 2018. Difficile de démêler le vrai du faux, dans ces conditions.

Autre élément à prendre en considération, les essais qu’il avait réalisés pour Renault, en Hongrie cette année. En dépit de bons chronos, le losange n’avait pas donné suite. Officiellement, aucune raison valable n’avait été évoquée. Mais là encore, des rumeurs avaient circulé à l’époque, toujours sur le même sujet, relatif aux capacités physiques de Robert. Et comme nous pouvons l’imaginer, les équipes communiquent entre-elles. Reste à déterminer ce qu’il s’est dit et si les hypothétiques problèmes d’endurance de Kubica sont fondés ou non.

Quoiqu’il en soit, les choses devraient être clarifiées d’ici le dernier Grand-Prix de la saison, à Abu Dhabi, dans une dizaine de jours.

Téléchargez nos applications gratuitement afin d’être informés des dernières actus et résultats : applis Android et iOS (Apple)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *