Le Mag Sport Auto

Giandomenico Basso remporte le Rallye International du Valais et le TER !

Ce week-end se déroulait le Rallye International du Valais. Sorti du Championnat Européen des Rallyes (ERC), le « RIV » a rejoint (comme le Rallye d’Ypres) le championnat privée européen, le TER (Tour European Rally) ! Cette année, c’est Giandomenico Basso qui remporte le célèbre rallye suisse au volant de sa Hyundai i20 R5.

Tour European Rally : triomphe suisse pour Giandomenico Basso au TER !

Archi favori au début de l’année, Giandomenico Basso n’a pas fait mentir les pronostics. Avec 3 victoires en 5 manches, l’italien a fait briller sa Hyundai i20 R5 sur les routes du Tour European Rally. Pour la deuxième saison du TER, l’italien succède à Simone Tempestini, premier champion du TER l’an passé. Basso s’offre une victoire au général, après sa victoire en TER mais une 3e place au général au Škoda Rallye Liezen 2017.

Ce week-end, Giandomenico Basso a réalisé un rallye solide. Pourtant, avant l’ES11, Basso n’était que 3e. En effet, devant, Kevin Abbring faisait voler sa Ford Fiesta R5. Le local, Olivier Buri, candidat à la victoire, était deuxième à 45s d’Abbring et avec 25s d’avance sur Basso. Cependant, dans l’ES11, Abbring a dû renoncer suite à une casse mécanique. Une fois de plus, le néerlandais a été malchanceux alors qu’il survolait l’épreuve. Il aurait pu, alors, s’offrir une seconde victoire dans le cadre du TER 2017, après Ypres. C’est aussi dans cette ES11 qu’Olivier Burri est parti à la faute. Le suisse a planté sa Skoda Fabia R5. Un accident qui le prive d’une belle victoire à domicile.

Avec ces abandons, Giandomenico Basso n’avait plus qu’à boucler les deux dernières spéciales du Rallye International du Valais pour remporter le rallye et le Tour European Rally 2017 ! En effet, même s’il reste encore une manche à disputer, le pilote de la Hyundai i20 R5 a assez de points d’avance sur son plus proche rival pour déjà décrocher le titre. Ce rival, c’est Bernd Casier. Le belge a bataillé jusqu’au bout pour décrocher la deuxième place. Et oui, face à Michael Burri, tout s’est joué dans l’ultime spéciale.

Jérémie Toedli s’offre le deuxième temps dans l’ultime spéciale et gagne deux places au général. Il termine 4e devant Nicolas Althaus et Mike Coppens. Romain Dumas termine 7e au général et premier en RGT. De ce fait, le français décroche le titre en RGT Cup pour la seconde année consécutive ! Il devance Urs Hunziker et sa Mini JCW WRC. Enfin, Jean-Marc Salomon et Timothy Van Parijs complètent le top 10.

A noter, un nouvel abandon pour Chewon Lim. Regrettable pour le pilote officiel Hyundai qui aurait pu décrocher son meilleur résultat de la saison ! Il était 5e avant son abandon.

Le dernier rendez-vous du Tour European Rally 2017 se tiendra en Italie, avec le Tuscan Rewind 2017, du 24 au 26 novembre. Restera à savoir si Basso fera le déplacement, à domicile, pour asseoir son titre.

Aussi, vous pouvez toujours télécharger nos applications gratuites : applis Android et iOS (Apple)

TER : Baumschlager gagne à domicile au Škoda Rallye Liezen 2017

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *