Le Mag Sport Auto

[Guide de Noël] TOP 10 des meilleurs jeux de course (classement 2016)

F1 2016 Mexico

En cette période d’achats de Noël, nous vous proposons de vous guider dans votre shopping. Ainsi, Le Mag Sport Auto et ses deux spécialistes vous proposent un Top 10 des meilleurs jeux vidéo de course auto et moto de l’année 2016. Dans ce classement, vous découvrirez de pures simulations mais aussi des jeux plus typés arcade, qu’il s’agisse de compétitions auto ou moto. Le management sera également au programme des réjouissances, afin de vous offrir une liste des plus complètes. Un guide non exhaustif, bien évidemment.

Présentation de Simon : LE spécialiste de la course virtuelle

Avant de vous proposer notre TOP 10 des meilleurs jeux vidéo de course de l’année 2016, nous nous devons de nous présenter à vous. Simon Delporte tout d’abord, joueur très expérimenté en matière de simulations et jeux d’arcade, grand passionné de compétition automobile au sen large du terme et particulièrement exigeant. En effet, compte-tenu de sa grande expérience (Simon a probablement joué à 95% des jeux de courses sortis ces dix dernières années, tous supports confondus…), notre spécialiste ne laisse rien passer aux développeurs ! Une exigence nécessaire, en vue de proposer aux gamers des avis objectifs et réalistes. Je laisse la parole à Simon, afin qu’il se présente plus amplement.

Mon premier jeu vidéo fut un jeu vidéo de courses automobiles (Mitdown Madness 2), depuis je joue à tout mais j’essaye de ne pas rater un jeu de courses. Si je suis plus permissif côté gameplay (j’aime bien « l’arcade ») je suis plus pointilleux sur l’ambiance globale d’un jeu et son réalisme sur le respect d’une licence quand il en a une. Amoureux de rallye, et de voitures en général, ainsi que de jeux vidéo c’est tout naturellement que les jeux de courses automobiles me passionnent. Même dans un GTA j’adore faire des courses ! Grand fan des séries Colin McRae/DiRT et des WRC, je rêve de travailler dans ce domaine et de créer mon propre jeu !

Présentation de Julien : l’ex-pilote automobile

Second élément, Julien Barthet (moi-même, donc). De mon côté, mon expérience de la course automobile provient avant tout de la compétition sur circuits. En effet, j’ai participé à une cinquantaine de courses sur différents véhicules (Formule Renault, Formule Ford, Ford Fiesta ST, Saxo Cup et Peugeot Cup) et à de nombreuses séances et stages de pilotage (Formule 3, Formule Campus, Nascar Euro, Clios S16, Peugeot 106 Rally, Kart Cross, Caterham, répliques de F1, etc.). En conséquence, je recherche avant tout les sensations de pilotage réalistes, tout en appréciant, de temps à autre, un pur jeu d’arcade « sans prise de tête ». Concrètement, j’ai piloté sur plusieurs circuits comme le Nurburgring (Nordschleife et circuit court), Magny-Cours, Hockenheim, Spa Francorchamps, Nogaro, Assen, le Lausitzring, Estoril ou encore, Valencia.

Outre cette expérience « de terrain », je joue aux jeux de course depuis un certain temps également. J’ai débuté avec des titres comme F1 Pole Position sur SNES, en passant par Sega Rally (Dreamcast), Grand Turismo (PS1), Grand-Prix (PC) et quelques licences à succès comme les Formula 1, WRC, Colin Mcrae et autre Moto GP. De mon côté, si je joue aussi sur manettes, je préfère m’adonner à ma passion virtuelle muni d’un bon volant et d’un pédalier. Mon exigence se porte donc, avant-tout sur la bonne retranscription des environnements (simulation de course sur circuit) et des aspérités présentes sur le tarmac et sur le réalisme des sensations (transfert de masses, freinage, mouvements de caisse/châssis, etc.). Néanmoins, je plaisir de jeu reste un élément important pour moi, ce qui me permet aussi d’apprécier des titres tels Need for Speed, pour ne citer que lui.

Place, maintenant, à notre guide de Noël avec un classement des dix meilleurs jeux de course selon nous.

Guide de Noël 2016 : Les dix meilleurs jeux de course

1 : Forza Horizon 3 (PC, Xbox One)

Si d’un point de vue réalisme Assetto Corsa aurait pu être notre jeu de l’année, le casting automobile et l’univers de Forza Horizon 3 en font notre numéro un. Garage monstrueux, jeu fun (mais parfois exigeant), réalisation graphique de qualité, taille de la map, contenu à venir… Forza Horizon 3 est donc LE meilleur de courses automobiles sorti en cette année 2016

Lien vers le test de Forza Horizon 3

2 : Assetto Corsa (PC, Xbox One, PS4)

Avec Assetto Corsa, vous allez enfin disposer d’une simulation ultra-réaliste. Nous parlerons d’ailleurs, plutôt, de simulateur. Aussi, mieux vaudra ne pas se cantonner à la manette, bien trop restrictive sur un tel jeu. Volant et pédalier sont, ainsi, quasi-indispensables. Freinages tardifs, points de corde, blocages de roues, têtes à queue après une accélération trop franche, transferts des masses, tout a été retranscrit à merveille. Reste la relative faiblesse de contenu et des graphismes assez moyens. LE jeu à posséder si vous voulez vivre les véritables sensations connues par les pilotes de course…Sur consoles, vous ne trouverez pas mieux.

Lien vers le test d’ Assetto Corsa

3 : Dirt Rally (PC, PS4, Xbox One)

DiRT Rally fera toujours débat chez les fans de la licence Colin McRae/DiRT. En effet, passer de l’arcade à la simulation ne sait pas sans perdre de nombreux fans. Cependant, Codemasters a su proposer la meilleure simulation de rallye jamais faite depuis Richard Burns Rally ! Si le contenu était plus conséquent, le jeu aurait pu être le meilleur jeu vidéo de rallye jamais fait. L’absence d’une licence officielle (en rallye) attriste un peu. Mais si vous voulez une simu en rallye, DiRT Rally est le meilleur choix possible !

Lien vers le test de DiRT Rally

4 : F1 2016 (PC, PS4, Xbox One)

Avec Formula One 2016, Codemasters nous offre une belle mise à jour de sa simulation de F1. Un pilotage plutôt réaliste, des visuels impressionnants et pas mal de petits rajouts qui font la différence : possibilité d’effectuer le tour de chauffe, de prendre le départ manuellement, de gérer entrée/sortie des stands et surtout, d’effectuer une carrière sur 10 saisons. Un titre très complet bien qu’imparfait. Une carrière moins linéaire et une I.A plus poussée seront les bienvenues dans un prochain opus. Malgré tout très plaisant, surtout avec un ensemble volant/pédalier.

Lien vers le test de F1 2016

5 : Sébastien Loeb Rally Evo

Milestone est connu pour ses quatre jeux WRC et ne fait pas l’unanimité. Néanmoins, avec Sébastien Loeb Rally Evo, les italiens offrent le jeu de rallye le plus complet. La « carlist » est superbe et les rallyes proposés sont bien plus réalistes que ce qu’on avait pu voir avant dans les jeux Milestone. Reste que le titre n’est pas parfait même s’il offre de longues heures plaisantes et une superbe vitrine sur la carrière du maître Loeb !

Lien vers le test de Sébastien Loeb Rally Evo

6 : Ride 2 (PS4 et Xbox One)

Ride 2, c’est LE jeu de motos ultime, pour peu que vous adhériez à sa conduite typée arcade. De nombreux circuits, une pléthore de défis et championnats et surtout, une quantité astronomique de motos constituent les principaux atouts du soft. Au chapitre des défauts, signalons les contacts et chutes peu réalistes ainsi que des graphismes moyennement réussis et très inégaux d’un circuit à un autre. Ride 2 demeure une belle référence pour les aficionados de deux roues, d’autant qu’il est jouable à deux en écran splitté !

Lien vers le test de Ride 2

7 : Valentino Rossi The Game

Comme pour Sébastien Loeb Rally Evo, Milestone propose un titre centré sur une personnalité du monde des sports mécaniques. Sauf qu’ici le jeu est aussi le jeu vidéo officiel du Moto GP ! Un double aspect qui en fait le titre le plus complet de l’année et sûrement l’un des plus intéressants pour les passionnés de Motos et de Moto GP. Comme pour SLRE, le fan service est à son comble et fera très plaisir aux fans du « Doctor ». Reste que la réalisation n’est pas à la hauteur, dommage.

Lien vers le test de Valentino Rossi The Game

8 : WRC 6

Clairement, WRC 6 pourrait ne pas plaire aux amateurs de simulations pures et dures. Pas totalement typé arcade ni complètement orienté simulation, ce sixième opus se présente plutôt comme un hybride. Mais compte-tenu des nombreuses améliorations apportées en matière de graphismes et de son (même s’il reste perfectible sur ces points) et de retranscription du réel (toutes les Super Spéciales reproduites à l’identique), les fans devraient s’y retrouver. D’autant que, enfin, le mode deux joueurs en local (écran splitté) est de retour. Par contre, mention moins pour le niveau de difficulté, assez faible. Les amateurs de challenge seront donc déçus. Malgré tout, WRC 6 offre son lot de plaisir, surtout avec un bon volant.

Lien vers test de WRC 6

9 : Motorsport Manager (PC)

Véritable OVNI dans ce top 10, Motorsport Manager se présente comme une simulation de gestion d’une écurie typée monoplace. A défaut de licence officielle, ce sont des copies des championnats de F1, d’Euro F3 et de GP2 qui sont proposées aux joueurs. Une jeu de gestion très complet qui intègre pas mal d’éléments tirés du réel. Améliorer ses infrastructures, développer sa monoplace, gérer le set-tup, engager/licencier pilotes, ingénieurs et mécaniciens, les purs amateurs de F1 apprécieront. Nous regretterons simplement le fait qu’il ne soit pas possible de changer les noms des pilotes et écuries pour coller au réel et le manque de véritable évolution de votre carrière de manager. En effet, vous pouvez débuter d’entrée dans la meilleure catégorie (F1) et la meilleure équipe (Mercedes). Une référence malgré tout.

Lien vers le test de Motorsport Manager

10 : DriveClub VR

S’il est moins bon que la version de base sortie en 2014, DriveClub VR a le mérite d’être le premier jeu de courses automobiles en Réalité Virtuelle. Pas le meilleur jeu sur PSVR, mais un titre appréciable pour chaque joueur souhaitant vivre l’expérience de la course auto avec son casque de réalité virtuelle. Un must have pour ces joueurs là, en attendant 2017…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *