Le Mag Sport Auto

Rallycross, entretien avec Guerlain Chicherit à Kerlabo.

Rallycross Guerlain Chicherit

A l’occasion du Rallycross de Kerlabo nous avons pu nous entretenir avec Guerlain Chicherit. Le français, qui dispute le championnat de France de Rallycross 2017, a décroché son meilleur résultat de la saison depuis sa victoire à Essay. L’apprentissage continue, et le développement de ses projets aussi, détails.

Rallycross de Kerlabo, Guerlain Chicherit décroche un nouveau top 5.

Sa première manche disputée en championnat de France de Rallycross s’était soldée par une victoire. Depuis, une huitième place et deux neuvièmes places. Des « résultats moyens » mais qui montrent bien que Guerlain est là pour apprendre. Mais l’air breton a dû revigorer Guerlain qui est allé chercher une belle quatrième place. Le podium était tout proche…

A ce sujet, Guerlain nous explique : « Je suis partagé sur mon week-end ici à Kerlabo, mais le bilan est plutôt positif. Comme à chaque fois je dois apprendre le circuit, il me faut donc un temps d’apprentissage mais aussi du temps pour trouver le bon rythme. En finale ma position de départ n’était pas idéale. J’ai pris un bon départ mais je suis vite retrouvé bloqué par la voiture de Pailler. J’étais bloqué à l’intérieur en plus, j’ai dû subir. Après, j’ai fait quelques petites erreurs durant le week-end, et au final ça me coûte de précieuses secondes. »

Pour expliquer ses bons départs, Guerlain nous avoue qu’il a une petite astuce : « Il y a un coup à jouer au départ. Je pars vraiment limite sur la procédure de départ. C’est risqué, car si ça ne fonctionne pas je cale et la course est fichue. »

Cette saison 2017 est là pour préparer sa saison 2018. On vous le rappelle, Guerlain Chicherit développe avec Prodrive une Renault Megane Supercar ! Le fantasque pilote français nous a reparlé de sa saison 2017 et de son projet :

« Cette année je suis là pour apprendre, il n’y a donc pas de pression. J’ai le potentiel pour réussir. Après, quand ça ne marche pas ce sont mes erreurs, nos erreurs. Il n’y a pas à rejeter la faute sur un autre. Cette année, je dois développer ma confiance en l’auto, mon pilotage et apprendre à découvrir encore et encore la discipline. Il faut savoir apprendre pour être devant. Mais je suis globalement content de mon début de saison. Je vais disputer les manches du Canada et de l’Afrique du Sud en WorldRX avec une RX2 (ex-RX Lites, ndlr). Au final, à la fin de l’année, ça me fera 15 courses. En une saison c’est plutôt pas mal. Et puis il y aura les tests en hiver aussi. Je vais également rouler à Lohéac mais nous n’y présenterons pas la Megane Supercar. Il y a encore du travail sur l’auto et on ne veut pas encore la montrer. »

Guerlain Chicherit, le « RX2 pour peaufiner mon pilotage ».

Concernant ces futures piges en RX2, Guerlain Chicherit nous a expliqué que c’était pour parfaire son pilotage : « Avec les RXLites il ne faut pas glisser. Or, j’ai tendance à trop glisser. Maintenant je glisse moins qu’avant mais je dois encore travailler là-dessus. Avec une RXLites il faut être extrêmement propre car sinon on a du mal à reprendre de la vitesse. C’est donc une bonne école. »

Quand on évoque le fait qu’il pourrait jouer avec un autre français, Cyril Raymond, Guerlain se montre très terre-à-terre : « Cyril est un très bon pilote. Il faut être réaliste, je ne pourrai pas jouer avec lui. Je dois progresser et apprendre. Ce sera donc très dur de jouer avec les meilleurs. »

Enfin, nous avons évoqué le Dakar avec Guerlain : « Nous travaillons toujours sur notre projet Dakar. Cela fait un an et demi que nous sommes dessus. Nous avons un concept innovant et novateur. C’est un gros projet. Mes partenaires qui me suivent en Rallycross me suivent aussi sur ce projet. Notre objectif c’est de faire le Dakar 2019, mais peut-être que ce sera 2020. Il y a encore beaucoup de travail à faire sur le moteur. »

Nous remercions Nini et Guerlain pour leur gentillesse, leur disponibilité et leur accueil. En souhaitant encore mieux qu’une 4e place pour Guerlain sur les manches suivantes.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *