Le Mag Sport Auto

Paniz-Barthez Compétition, une belle première saison

Paniz Barthez Compétition

Il y a bientôt un an, Olivier Panis, Renaud Derlot, Sara et Simon Abasie et Fabien Barthez se lançaient en endurance avec leur propre équipe, Panis-Barthez Compétition.

La toute jeune équipe engage alors une Ligier JS P2 et une Ligier JS P3 en European Le Mans Series, sans compter la participation à la mythique épreuve des 24 heures du Mans.

Panis-Barthez Compétition rallie l’arrivée de la célèbre boucle sarthoise en 8ème positions de la catégorie LMP2.

Des résultats encourageants

Côté European Le Mans Series, avec l’équipage Chatin/Barthez/Buret en LMP2, l’équipe décroche la 8ème place au classement. En LMP3, le trio Gachet/Moineault/Debard termine 7ème. Une pole position en LMP2 au Red Bull Ring, un podium à Imola en LMP3, des résultats encourageant pour une première saison.

Fabien Barthez – Pilote Ligier JS P2 : « Je ne retire que du positif de cette première année. Pour ma part, sur le plan purement sportif, je découvrais non seulement le Championnat mais aussi ce type de voiture avec beaucoup d’aéro, de gros freins et cet apprentissage n’a été que du plaisir et un enrichissement grandissant au fur et à mesure de la saison. Je n’oublierai jamais mes premiers tours de roues en essais où j’ai pris conscience de la finesse du pilotage et des qualités physiques que cela demandait mais au bout de quelques kilomètres j’ai ressenti le bon feeling et j’ai abordé les épreuves de l’ELMS avec la concentration nécessaire et la chance d’être bien entouré et conseillé. Quand nous nous sommes retrouvés au Mans nous avons réellement pris la dimension de la qualité humaine de notre équipe qui pour moi est essentielle pour arriver à construire, progresser ensemble et réussir à rallier l’arrivée à cette belle place au milieu de cette meute de pilotes et teams qui, pour la plupart, avaient déjà une grande expérience. L’intégrité et nos valeurs sont l’ADN du team et je suis heureux de les partager de nouveau la saison prochaine ! « 

Malgré quelques petites frustration ici ou là, le Team Panis-Barthez Compétition n’a pas raté ses débuts. Le plus dur sera de concrétiser la saison prochaine.

Olivier Panis – Team-Principal : « Pour nous tous cette « première » est très positive. L’alchimie entre nous a été immédiate, nous avons été dans le même sens dès le début alors que nous démarrions chacun dans nos fonctions. Nous avons pu, grâce au travail de Sara et Simon Abadie, pourtant novices en endurance, être techniquement dans le coup dès les premières épreuves ce qui m’a facilité le travail pour endosser mon nouveau rôle. Evidemment, nous aurions aimé encore plus de résultats concrets mais nous savions qu’en prenant le partie de recruter des jeunes pilotes, nous devions nous attendre à ne pas figurer tout le temps en haut du tableau et que certaines petites erreurs allaient arriver. Mais quand je vois la progression de chacun, je suis très fier du travail accompli. Du côté de la Ligier JS P2, Paul-Loup Chatin a été aux avants-postes à plusieurs reprises, Fabien Barthez a prouvé qu’il était l’un des meilleurs pilotes bronzes du plateau et Timothé Buret a gagné en maturité et nous a montré de belles choses particulièrement au Mans et en Autriche. L’équipage de la Ligier JS P3 a réussi l’exploit de décrocher un podium dès la seconde course en plus d’une pole position : Simon Gachet a bien tenu son rôle de leader, Valentin Moineault, qui découvrait tout, a progressé et a pris de plus en plus de confiance au fil des courses et Eric Debard a ravi tout le monde en se battant avec brio au milieu de pilotes aguerris. Au vue du niveau du plateau en ELMS et aux 24 Heures du Mans, je ne peux que remercier chacun de son investissement. Renaud Derlot a joué un rôle essentiel en qualité de Directeur Sportif, les ingénieurs et mécaniciens ont réussi le pari de nous donner des voitures performantes. Tout cela est motivant pour s’attaquer à la saison prochaine. Nous serons à nouveau au rendez-vous en ELMS et aux 24 Heures du Mans si l’ACO nous y convie . Je suis très reconnaissant vis à vis de Jacques Nicolet et l’équipe d’Onroak Automotive pour cette belle collaboration que nous continuerons l’an prochain avec la nouvelle Ligier JS P217. Un grand merci à tous nos partenaires qui nous ont témoigné leur confiance et qui nous ont déjà signifié qu’ils repartaient avec nous pour la suite de cette magnifique aventure ».

Sarah Abadie – Team-Manager : « Avec Simon et le reste de l’équipe technique, bien que venant de la monoplace, nous avons abordé cette saison avec la même méthode qu’auparavant. Nous avons l’habitude de travailler avec notre équipe et elle a su rapidement s’acclimater à ces nouvelles voitures et formats de courses. La partie qui nous pris beaucoup d’attention et de temps fût la compréhension du règlement sportif et la gestion de la sécurité Notre leimotiv était d’éviter les pénalités sportives de fait d’erreurs lors des pit stops. La collaboration avec Olivier Panis était très intéressante, de part son passé de pilote de haut-niveau qui a du régler de nombreuses voiture en F1 et en Endurance. Il a une vision globale tant techniquement que sportivement et une grande rapidité d’analyse : son expérience combinée avec notre savoir-faire technique nous a permis de nous mettre dans le coup rapidement et de faire un beau Championnat. Nous sommes heureux d’avoir composé une famille avec une telle osmose et abordons la suite avec beaucoup de nouveaux paramètres acquis et une volonté affirmée de bien figurer en 2017 ».

PANIS BARTHEZ team LMP2/LMP3 pole position during the 2016 Renault Sport Series at  Red Bull Ring, Spielberg, Austria, from July 15 to 17 - Photo DPPI

PANIS BARTHEZ team LMP2/LMP3 pole position during the 2016 Renault Sport Series at Red Bull Ring, Spielberg, Austria, from July 15 to 17 – Photo DPPI

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR