Le Mag Sport Auto

Dakar, 8e étape, chapeau Laia Sanz !

Pour cette 8e étape, deuxième partie de l’étape marathon motos/quads, le classement a été chamboulé. Après une chute hier, Joan Barreda, alors leader du classement général, avait un guidon cassé et devait vampirisé celui d’un autre pilote Honda. La victime ? Demián Guiral, pilote de Honda Mec Team. L’argentin, alors 74e au général, a dû céder son guidon et récupérer celui de Barreda à peine rebricolé. Mais Guiral n’a pu prendre part à cette 8e étape, en effet sa moto ne démarrait plus au bivouac et les pilotes Honda n’ont pas eu de geste pour l’aider alors qu’il venait de sacrifier ses chances de terminer la 8e étape de ce Dakar 2015. Résultat, abandon pour Demián Guiral. Et il s’en est fallu de peu que cela arrive aussi à Joan Barreda. Comme de nombreux pilotes il a dû faire face à de gros soucis mécaniques suite à la pluie qui est tombée sur le Salar d’Uyuni. De ce fait, le sel se cristallisait sur les radiateurs et d’autres endroit du moteur. La moto N°2 refusait alors de redémarrer et a dû être tractée sur des centaines de kilomètres par celle de Jeremias Israel, alors 16e au général. Joan Barreda perd plus de 3h et se retrouve 24e du général avec une pénalité d’une heure 20 et désormais plus de 4 heures de retard sur Coma. Toutes ses chances de victoires s’envolent, un tapis rouge pour Marc Coma même s’il termine « seulement » 9e du jour à plus de 7 minutes du vainqueur.

Cette 8e étape aura été marquée par de belles performances. Pablo Quintanilla remporte sa première étape sur un Dakar et prend la 3e place au général. Il devance de quelques secondes Juan Pedrero Garcia qui réalise son meilleur résultat sur le Dakar. Juste derrière Stefan Svitko continue à impressionner et termine à 1 seconde (!) du deuxième. Juste derrière Toby Price confirme son bon Dakar et devance la performance du jour : Laia Sanz termine 5e de la spéciale ! Elle fut très longtemps 3e; jusqu’au 38 derniers kilomètres; mais fatiguée et face aux dunes la reine du désert a dû lâcher près de 2 minutes. Néanmoins, elle obtient son meilleur résultat sur un Dakar et remonte au 9e rang du classement général ! Elle est toujours aussi épatante ! Xavier De Soultrait, un jeune français, se classe 6e du jour juste devant Alain Duclos.

En Quads, Ignacio Casale profite des soucis de Rafal Sonik pour reprendre 27 minutes au polonais et la tête du classement général. Le chilien, vainqueur en 2014, n’a pu, cependant, finir que 2e de l’étape juste derrière la révélation du Dakar 2014 l’argentin Jeremias González Ferioli.

Aujourd’hui, place à la 9e étape de ce Dakar 2015. Retour à la compétition des camions et des autos. Une 9e étape commune à tous, de 450 kms (plus 88 kms de liaisons) qui reprendra le tracé de l’an passé, en sens inverse, entre Iquique et Calama. Mais attention, le terrain est totalement déformé de l’an passé ! Casse assurée pour ceux qui pêcheront par un surplus de confiance !

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR