Le Mag Sport Auto

ELMS : 4 Heures de Monza, le ‘‘preview’’ d’IDEC Sport

Sur une piste sur laquelle ils avaient réussi à rentrer dans le top 10 l’an passé, IDEC Sport débarque cette saison à Monza avec l’intention non-négociable de jouer les premiers rôles. Avec une équipe, que ce soit les mécaniciens ou les pilotes, qui a bien travaillé depuis le rendez-vous du Castellet, la confiance est à son summum.

Rester dans la course au titre

Sur une piste qui leur avait permis de faire l’un de leur meilleur résultat l’an dernier (9ème), IDEC Sport compte bien  rééditer voire même, se rapprocher d’avantage de la tête de course. Ce ne sera pourtant clairement pas chose aisée, tant l’on sait à quel point le niveau est relevé en ELMS.

Mais pour atteindre cet objectif, l’équipe de Patrice et Paul Lafargue peut compter sur la préparation affûtée de ses équipes. Premièrement celle de ses mécaniciens et ingénieurs, qui ont du travailler et remettre en état la Ligier, victime de deux contacts au Castellet, afin qu’elle soit prête pour Monza. Puis celle de ses pilotes qui ont également beaucoup travaillé en simulateur et en théorie, afin d’être prêts au mieux pour ce week-end de course.

Double enjeu capital

Mais, en plus d’être une course capitale en vue du championnat European Le Mans Series, les 4 Heures de Monza comportent une autre dimension non négligeable. Il s’agit en effet de la dernière course d’IDEC Sport avant les grandes 24 Heures du Mans.

Car oui, en Juin, dans la Sarthe, Paul Lafargue, Paul-Loup Chatin et Memo Rojas se retrouveront dans un prototype LMP2 Ligier JSP217 pour aller se faire plaisir bien sur (c’est LE mot d’ordre de l’équipe) mais aussi, pourquoi pas, pour jouer un petit résultat au classement LMP2…

Mais avant de penser au résultat du Mans, il faudra d’abord passer par la case ELMS des 4 Heures de Monza. Pour ce faire, les deux équipages de l’équipe française pourront compter sur deux sessions d’essais de 90 minutes. Ici il sera question de travailler et de trouver les bons réglages pour la course comme la qualification. Cette dernière se déroulera d’ailleurs juste après et il faudra, en à peine 10 minutes, se préparer le mieux possible, avant de s’élancer pour la course de 4 heures sur le mythique circuit italien. Epreuve certes relativement courte par rapport au défi de 24 heures que représente le Mans, mais qui sera cruciale pour la préparation de cette dernière.

Ainsi, la course de Monza revêt-elle un enjeu encore plus important qu’une simple épreuve d’ELMS…Rendez-vous d’ici quelques heures pour le lancement de ces 4 heures de Monza.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR