Le Mag Sport Auto

ELMS : IDEC Sport, grand animateur à Monza

ELMS : IDEC Sport 2018

IDEC Sport a effectué une superbe course hier à Monza en ELMS. Partis derniers, les pilotes de la #28 sont parvenus à remonter jusqu’au second rang.

Ce week-end, IDEC Sport s’est inspiré de Liverpool et Tottenham. L’équipage de la #28 a en effet effectué une véritable remontada lors des 4 Heures de Monza ELMS. Partie dernière, la voiture a terminé seconde de la course, à seulement deux secondes des vainqueurs.

Les mines étaient grises chez IDEC Sport dimanche matin. Qualifiée 3ème la veille, la voiture était en effet déclassée suite à un dysfonctionnement d’un système de sécurité de la boite de vitesses. C’est donc de la dernière position sur la grille que la #28 prenait le départ, juste derrière la voiture soeur.

La remontada

Mais cette dernière position, le trio d’IDEC Sport n’allait pas y rester longtemps. Premier derrière le volant, Paul Lafargue remontait 14 places en 90 minutes. Revenu aux stands en 5ème position, il laissait la main à Memo Rojas. Gérant différents incidents de course, drapeau jaunes et safety-car avec l’équipe et brio, il rendait l’Oreca en 3ème place. C’était alors au tour de Paul-Loup Chatin prendre le volant et tous les espoirs étaient permis. Le français n’hésitait pas à aller faire frotter les flans de son prototype pour chercher le moindre dixième. Un ultime dépassement plus tard, l’équipe bouclait son 135ème et dernier tour en seconde position, à seulement 2’1 secondes des vainqueurs. Un résultat qui ravissait, bien sûr, Paul-Loup Chatin :

« Mes coéquipiers ont fait un super travail, je ne peux qu’être fier d’eux. Il y avait beaucoup de trafic mais la voiture était géniale. On montre qu’on est parmi les favoris. Il n’y a pas de secret, on a un seul objectif c’est gagner. On a fait troisièmes du championnat l’an dernier. Là on veut être champions. Notre premier adversaire c’est G-Drive. On a à cœur de les battre dans le futur. Je pense qu’aujourd’hui ça aurait pu être le cas mais il y a quelques détails qui font qu’on a perdu un peu de temps. Mais on peut être fiers de ce qu’on a fait aujourd’hui, surtout en partant derniers des LMP2. » 

Après une seconde place au Paul-Ricard, l’équipage #28 pointe désormais à deux points au championnat de l’équipage du G-Drive (Nato, Rusinov, Van Uitert), victorieux à Monza. La Ligier JSP2 #27, voiture soeur de l’Oreca, était, elle, plus en difficulté ce week-end avec une 17ème place finale. Pas de quoi décourager Patrice Lafargue, pilote de ce prototype, désormais focalisé « avec le sourire » sur les 24 Heures du Mans.

https://twitter.com/EuropeanLMS/status/1127590024164327427

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR