Le Mag Sport Auto

Endurance : Loïc Duval de retour en WEC avec une LMP2

Le monde de l’endurance est en train de changer. Et l’an prochain, le WEC entre dans sa phase de transition avec un « super-championnat » s’étalant sur deux ans. L’équipe TDS Racing, évoluant en LMP2 a profité des fêtes de fin d’année pour nous dévoiler une surprise de taille. La structure s’est offerte les talents de Loic Duval pour la prochaine saison !

Super programme et super saison pour Duval !

2017 marquait la première saison de l’équipe TDS Racing en WEC, le championnat du monde d’endurance. La structure française avait fait le grand saut depuis l’ELMS. Sur Oreca, le TDS Racing a connu une première saison difficile dans l’élite, terminée à la huitième place du championnat constructeur LMP2. Toutefois, l’équipe sera de la partie pour la super-saion 2018-2019.

Le TDS Racing continuera d’engager une Oreca 07 en catégorie LMP2. Le line-up de l’an dernier (François Perrodo et Matthieu Vaxivière) a été reconduit, et s’ajoute aux deux hommes l’arrivée de Duval dans l’équipe. Les directeurs Xavier Combet et Jacques Morello se félicitent de cette signature. Loic Duval est un pilote de talent, le Français a remporté les célèbres 24 Heures du Mans avec Audi en 2013. Après le retrait de la marque fin 2016, Duval est resté lié aux quatre anneaux en les suivant en DTM.

Loïc Duval, pilote TDS Racing : « Je suis très heureux de faire mon retour en WEC et aux 24 Heures du Mans en parallèle de mon programme Audi, et ravi de l’environnement dans lequel je me retrouve : une équipe pro mais familiale dans laquelle on va bien se marrer. Merci François [Perrodo] et Matthieu [Vaxivière] pour l’opportunité. J’ai hâte d’en découdre en LMP2, catégorie qui nous a montré de superbes passes d’armes en 2017, et d’atteindre nos objectifs communs. »

Le champion du monde WEC 2013 aura un programme chargé en 2018 : du DTM toujours avec Audi et maintenant de l’endurance avec TDS Racing. D’ailleurs, des concessions devront être faites. Les 6 Heures de Spa, première manche de la saison WEC 2018-2019 tomberont le même week-end que l’ouverture du championnat DTM à Hockenheim en mai…

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *