Le Mag Sport Auto

ERC, Lukyanuk premier leader à Rome !

ERC, Lukyanuk premier leader à Rome !

Le lancement de la saison du Championnat d’Europe des Rallyes a longtemps était repoussée à cause du COVID-19 mais ce week-end, c’est reparti ! Direction l’Italie pour cette toute première manche de la saison 2020 avec le Rally di Roma Capitale. Malgré un grand nombre d’engagés et de concurrents expérimentés, Alexey Lukyanuk a déroulé toute la journée et pointe en tête à l’issue de la première journée de course !

ERC : Alexey Lukyanuk, toujours aussi rapide même après des mois de pause !

Il le disait en interview avant le rallye, sa seule option était « d’attaquer » malgré la crainte après 8 mois passés sans rouler. Alexey Lukyanuk n’a pas menti et a dégoupillé dès le premier chrono. Le russe remportant l’ES1 avec 5s8 d’avance sur Craig Breen. Au final, Lukyanuk remporte chacune des 6 spéciales du jour pour terminer avec plus de 30 secondes d’avance sur son dauphin.

Derrière, la bagarre a fait pas mal de dégâts. Quasiment à chaque spéciale un pilote crevait ou abandonnait. Le meilleur exemple de la difficulté du rallye romain est Adrien Fourmaux. Le prodige du rallye français y était engagé par M-Sport. Dans l’ES1, Fourmaux crève à 5kms de l’arrivée. Dans l’ES2, grosse sortie abandon et spéciale neutralisée. Les retours sont difficiles pour certains…

Andrea Crugnola, champion d’Italie 2019, est également parti à la faute dès l’ES1. Enrico Brazzoli, vainqueur de la RGT Cup l’an passé, est même carrément sorti hier lors de la spéciale de qualification alors qu’il débutait au volant de la Polo Gti R5.

Ce Rally di Roma Capitale est très piégeux mais Lukyanuk s’y sent bien, comme le prouve sa victoire en 2018 ou sa domination aujourd’hui. Il termine donc la journée avec 34 secondes d’avance sur le local Giandomenico Basso (Polo Gti R5). Oliver Solberg, malgré une touchette ce matin à cause de lunettes perdues en pleine spéciale, termine troisième ce soir à 47s du russe volant et de sa C3 R5. Craig Breen, qui était sur le podium avant le départ de l’ES5, termine ce soir 6e du général. Il perd deux places dans l’ultime spéciale face à Simone Tempestini (Fabia R5) et Fabian Kreim (Polo Gti R5). Efrén Llarena, vainqueur ERC 3 / ERC Junior l’an passé, débute bien sa saison au volant de sa C3 R5 et se classe 8e à 4 dixièmes de Grégoire Munster. Emil Lindholm et Giacomo Scattolon complètent le top 10.

Rendez-vous demain pour la deuxième et dernière journée de ce Rally di Roma Capitale 2020, première manche de la saison d’ERC !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR