Le Mag Sport Auto

ERC, pluie de crevaisons en Hongrie !

ERC, pluie de crevaisons en Hongrie !

On a pu le voir hier au Shakedown, ce Rallye de Hongrie 2019 serait très piégeux. Si, aujourd’hui, la pluie n’était pas au rendez-vous, les routes n’en étaient pas moins très glissantes et piégeuses. De plus, le terrain était propice aux crevaisons. De quoi redessiner le classement. Malgré une crevaison, Alexey Lukyanuk a su terminer la journée en tête. De son côté, Chris Ingram fait un pas de plus vers le titre avec la deuxième place provisoire !

ERC, Lukyanuk survole la Hongrie mais voit Ingram dans son rétro !

Dans la première spéciale du jour, Lukyanuk a perdu la tête du rallye pour 8 dixièmes face à Ferenc Jr. Vincze. Mais, le pilote russe a repris le contrôle du rallye dès la spéciale suivante. Et ce avec vigueur en collant 15 secondes au second (Ingram). Le champion 2018 de l’ERC a enchaîné les temps scratch toute la journée sauf dans l’ES5 où il a subi une crevaison lente, lâchant une vingtaine de secondes face à Chris Ingram. Dans cette même spéciale, Ferenc Jr. Vincze a eu une crevaison et a dû s’arrêter pour la changer… sombrant ainsi au classement. Pire encore, le hongrois a dû abandonner peu après suite à une avarie mécanique. De quoi faire les affaires de Chris Ingram qui a pu récupérer la seconde place au général. Une position qui lui offre le titre, même en cas de victoire d’Alexey Lukyanuk !

Derrière, quasiment tous les autres pilotes du top 10 ont eu à subir une ou plusieurs crevaisons. D’autres sont sortis de la route ou ont dû abandonner sur casse mécanique. Au total, ils sont près d’une cinquantaine à avoir abandonné aujourd’hui… soit plus de la moitié des engagés ! Certains reviendront demain en « Super Rally », mais la majorité non. A l’instar de Lukasz Habaj qui a tapé une pierre dans l’avant dernière spéciale du jour. « Game over » pour le polonais qui abandonne toute chance de titre. Le truel se transforme en un duel Ingram/Lukyanuk.

Pour sa première en R5, l’américain Sean Johnston a dû faire face à deux crevaisons. Un temps septième au général, le pilote du Saintéloc Racing laisse échapper plus de trois minutes et se classe 12e à l’issue de cette journée de course.

Troisième, Frigyes Turán réalise la meilleure performance hongroise sur ce rallye. Néanmoins, le local reste sous la menace de Filip Marès, quatrième à 6s8. Malgré une crevaison, l’ancien pensionnaire du JWRC, l’irlandais Callum Devine, est la surprise du jour. Au volant de sa Hyundai i20 R5 Devine se classe cinquième. Il devance des locaux plus expérimentés comme Ádám Velenczei (6e, Citroën C3 R5) ou Norbert Herczig (7e, Polo Gti R5).

EN ERC2, c’est le drame pour les Fiat 124 Abarth. Les deux engagées ont été victimes d’une casse mécanique. Dramatique pour Andrea Nucita qui aurait pu remporter la catégorie en l’absence de Juan Carlos Alonso, le leader de l’ERC2. Nucita peut encore espérer être titré… mais pour cela, il faudra repartir demain ! Du côté de l’ERC3, le champion 2019 étant absent, la course est plus ouverte. Mais, là aussi, crevaisons et soucis mécaniques égrènent le plateau. Erik Cais est en tête de la catégorie devant un Marijan Griebel, invité surprise au volant d’une Peugeot 208 R2. Pour son retour sur une deux roues motrices, l’allemand a fait un mauvais choix de pneus avant de crever en fin de journée. Il est deuxième à plus de quatre minutes de Cais ! Troisième, la bulgare Ekaterina Stratieva est en passe de réaliser son meilleur résultat en ERC !

L’ultime journée de ce championnat d’Europe des rallyes 2019 (ERC) s’annonce pleine de rebondissements… avec l’arrivée de la pluie ! Alexey Lukyanuk passera-t-il entre les gouttes pour aller décrocher un deuxième titre consécutif ? La réponse sous peu !

classement rallye hongrie erc 2019

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR