Le Mag Sport Auto

F1 Esports : Red Bull et Ferrari en pole des courses 4 et 5

F1 Esports : Une AlphaTauri au Canada dans le jeu F1 2020

Red Bull et Ferrari sont respectivement en pole position des courses 4 et 5 des F1 Esports Series 2020. Renault Vitality verrouille la 2e ligne dans un premier temps, puis la Q3 par la suite.

Le deuxième event des F1 Esports Series 2020 débute ce 4 novembre avec deux courses au programme, à Zandvoort puis au Canada. Avant la course, les qualifications ont permis à Red Bull puis Ferrari de briller. Le Taureau est en effet en pole position aux Pays-Bas, imité par le Cavallino Rampante sur le tracé canadien.

Rasmussen le plus fort à Zandvoort, Renault dans le coup

À Zandvoort, Frederik Rasmussen s’est d’abord avéré le plus rapide sur un tour. En 1’07’554, le simracer Red Bull a réussi un chrono 11 millièmes plus vite que le leader du championnat et « local » de l’étape, Jarno Opmeer (Alfa Romeo). Ce dernier continue toutefois d’assurer les bonnes performances et jouera de gros points.

Sur ce tracé de Zandvoort où doubler est compliqué, l’équipe tricolore Renault Vitality se met aussi dans le bon wagon. Après deux bonnes premières manches, puis des difficultés lors de la 3e épreuve, le Losange se relance en verrouillant la 2e ligne des qualifications. Nicolas Longuet devance Fabrizio Donoso. Il faudra jouer en équipe pour tenter de garder ces places. De gros, très gros points sont à prendre.

Plus loin, on note la 8e place de Brendon Leigh (Mercedes / champion 2017-2018). David Tonizza (Ferrari), tenant du titre, part pour sa part 14e. Mais la grande déception vient de l’actuel 3e du championnat, Daniel Bereznay (Alfa Romeo). Le Hongrois n’a pas passé le cut de la Q1 et s’élance 17e. Il lui faut remonter pour rester dans la course au titre.

Tonizza profite de l’erreur de Kiefer

L’autre course de cette soirée se déroule au Canada, sur le rapide circuit Gilles Villeneuve de Montréal. Un tracé redouté car aux limites de piste traîtres. Un élément que n’a pas manqué d’expérimenter celui que l’on pensait poleman durant un temps, Marcel Kiefer (Red Bull). L’Allemand a en effet réalisé un chrono époustouflant… avant de voir ce dernier annulé suite à une contact avec un mur.

La conséquence c’est que David Tonizza s’élance cette fois en pole position de cette course. L’Italien devance le toujours très régulier Jarno Opmeer et un Manuel Biancolilla (AplhaTauri) à l’aise lors de cette qualification. À l’inverse de Zandvoort, doubler au Canada est extrêmement simple. La course devrait donc être pleine de rebondissement et tout le monde aura sa chance de briller.

Voilà un espoir sur auquel Renault Vitality peut s’accrocher pour remonter. L’équipe tricolore n’a pas réussi à poursuivre sur sa lancée de Zandvoort. Nicolas Longuet se classe cette fois 9e sur la grille, juste derrière Brendon Leigh. Fabrizio Donoso est pour sa part 14e.

Tout reste donc encore à faire à partir de 20h30 dans ces deux courses. Les épreuves sont à suivre à cette heure-ci sur les réseaux sociaux de la Formule 1 et RTBF (Auvio) en Belgique. En France, Automoto la Chaîne diffusera de son côté à partir de 22h30.

Les grilles de départ des courses 4 et 5 des F1 Esports 2020

Pays-Bas

  1. Rasmussen
  2. Opmeer
  3. Longuet
  4. Donoso
  5. Kiefer
  6. Carreton
  7. Törmälä
  8. Leigh
  9. Moreno
  10. Huis
  11. Romanidis
  12. Bonito
  13. Baldwin
  14. Tonizza
  15. Thomé
  16. Weigang
  17. Bereznay
  18. Clay
  19. Biancolilla
  20. Blakeley

Canada

  1. Tonizza
  2. Opmeer
  3. Biancolilla
  4. Rasmussen
  5. Bereznay
  6. Weigang
  7. Kiefer
  8. Leigh
  9. Longuet
  10. Romanidis
  11. Törmälä
  12. Blakeley
  13. Haddad
  14. Donoso
  15. Thomé
  16. Moreno
  17. Baldwin
  18. Huis
  19. Bonito
  20. Saltunc

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR