Le Mag Sport Auto

Formule 1 : 4e après les EL2, Sainz et Mclaren heureux, mais réalistes

McLaren Sainz 2019

C’est tout bonnement le meilleur vendredi de l’équipe Mclaren Renault, cette année, comme l’a déclaré Carlos Sainz à l’issue des libres 2. Et si la quatrième place obtenue par l’Espagnol ne reflète pas la vraie hiérarchie, l’équipe anglaise peut viser un gros résultat au Canada, ce week-end.

Mclaren en progrès cette année, c’est un fait

Une Mclaren Renault bien placée sur un circuit tel celui de Montréal, cela n’est pas forcément une surprise. Car, depuis le début de la saison, une chose semble évidente, la monoplace anglaise est à l’aise dans les lignes droites. Ainsi, ce Grand-Prix du Canada 2019 pourrait permettre aux hommes de Woking de marquer de gros points en tant que « meilleurs des autres ». Même si Haas reste menaçante…

« De toute évidence, je suis très heureux de la journée », a déclaré Carlos Sainz, vendredi soir. « Je pense que nous avons probablement eu l’un des meilleurs vendredis de la saison. Mais je ne crois toujours pas que nous soyons au quatrième rang, je pense que nous sommes définitivement derrière les meilleures équipes. Je suppose que je commençais à me sentir à l’aise avec la voiture, mais demain, nous allons un peu revenir à la réalité« .

Carlos Sainz fait allusion à Lewis Hamilton, qui n’était pas à sa place, hier soir, après son contact avec le mur en début de séance. L’Espagnol pense peut-être, aussi, que les Red Bull Honda reprendront l’avantage, aujourd’hui. Chose qui n’est pas encore acquise. Ainsi, le pilote ibérique pourrait décrocher une belle place après les qualifications, entre la 5ème et la 7ème. Pour cela, il faudra tout de même battre les Haas qui, munies du moteur le plus puissant du plateau (Ferrari), pourraient concurrencer les Mclaren.

Reste, tout de même, à patienter jusqu’au terme de la séance libre 3, qui devrait définitivement nous donner un aperçu -plus fiable- de la véritable hiérarchie. Quoiqu’il en soit, Mclaren semble être sur la bonne voie, au même titre que Renault, d’ailleurs, sur un tracé faisant la part belle aux moteurs.

Formule 1 : Vettel n’abandonne pas ses espoirs de titres en 2019

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR