Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Ericsson discute avec Williams, Renault et Force India

Marcus Ericsson

Si, cette année en Formule 1, le marché des transferts demeure assez terne, faute de gros calibres disponibles, quelques bons baquets suscitent encore l’intérêt de plusieurs pilotes, dont Marcus Ericsson. Accompagné de son sponsor, le Suédois n’est pas encore lié au Team Sauber au-delà de la campagne 2016, contrairement à ce que nous aurions pu penser. Les liens entre Marcus et le repreneur de l’écurie helvète laissaient, en effet, penser que les deux parties rempileraient ensemble dans la foulée…Pourtant, il n’en est rien.

Formule 1 : Ericsson veut un meilleur baquet

Marcus Ericsson discute avec Sauber, comme l’a confirmé tout récemment son management, mais la formation suisse n’est pas la seule option du Suédois, semble-t-il. En effet, selon les dernières indiscrétions du paddock, Ericsson serait actuellement en pourparlers avec les directions des écuries Williams Racing, Renault Sport F1, Saraha Force India et Manor Racing, quatre équipes qui disposent toujours d’au moins un volant à attribuer. Chez Force India, Perez semble en bonne voie mais rien n’a encore été signé. Chez Renault, les deux pilotes sont sur la sellette, bien que Magnussen paraisse bien placé pour rester. Et chez Williams, alors que certains considéraient que l’affaire était entendue pour Lance Stroll, il semblerait que rien ne soit fait pour le Canadien, qui accumule en ce moment les kilomètres (poste de pilote de réserve en vue ?).

Pour Ericsson, l’objectif est clair, décrocher un meilleur baquet dans l’optique de progresser sur la grille, en Formule 1, l’année prochaine :

« Rien n’est encore fait, mais j’espère pouvoir faire une annonce prochainement. Nous discutons avec plusieurs équipes, y compris Sauber, mais il n’y a plus beaucoup de places disponibles. Nous avons également un peu discuté avec Manor. C’est mon management qui gère cela et je pense qu’il est toujours important de rester en communication avec toutes les équipesJe vais disputer ma quatrième saison l’an prochain et je compte rouler sur une voiture un peu plus compétitive pour montrer ce que je peux faire. Je sens que j’ai progressé en tant que pilote et que je suis à un meilleur niveau, mais je n’ai pas vraiment eu la chance de le prouver. J’ai vraiment hâte de disposer d’un package qui me permette de me battre régulièrement pour les points ».

Marcus Ericsson devra faire face à une certain concurrence dans le cadre de sa recherche de baquet puisque des pilotes comme Sergio Perez, Kevin Magnussen, Ryo Haryanto, Esteban Ocon, Jolyon Palmer, Felipe Nasr ou encore, Daniil Kvyat, circulent également sur les short-list de ces quatre écuries…Evidemment, les financements apportés -ou non- par ces candidats devraient faire la différence. A suivre…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR