Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Esteban Ocon maintient le cap et marque !

Dans une situation particulièrement trouble pour son équipe, Esteban Ocon continue d’impressionner en terminant régulièrement dans les points. Depuis plusieurs Grand-Prix, le tricolore se permet même d’éclipser totalement son coéquipier, l’expérimenté Sergio Perez. L’heure de la promotion n’aurait-elle pas sonné ?

Leclerc chez Ferrari, Ocon chez Mercedes ?

A l’heure où le transfert de Charles Leclerc chez Ferrari semble de plus en plus crédible, pourquoi Mercedes ne tient-elle pas à propulser ses jeunes au sein de l’écurie mère ? Car si le monégasque brille avec Sauber, le tricolore s’illustre également, cette saison, en tant que meilleur pilote Français, mais pas seulement. Désormais plus rapide que son coéquipier, pour ainsi dire à chaque course, Ocon fait également preuve d’une pugnacité qui force l’admiration.

Loin de disposer d’un matériel aussi performant que l’an passé, Esteban adopte, toujours, une attitude positive, afin de se relever de tous les revers. Il n’y a pas à dire, sur le plan mental, le pilote Force India est prêt à gravir un échelon. Au point, selon nous, d’incarner la meilleure option possible pour la firme à l’étoile, en cas de départ de l’un des pilotes titulaires. Car, même si Daniel Ricciardo représente une excellente option, investir sur Ocon permettrait à Mercedes de s’attacher les services d’un jeune sur le long terme. Un pari sur le futur, en somme, sachant que Lewis Hamilton ne restera pas indéfiniment.

En Grande Bretagne, le tricolore s’est offert une arrivée dans les points quasiment inespérée, en profitant des différents accrochages et d’une stratégie idéale, tout en gérant à merveille ses gommes. Endurant, incisif, solide, Esteban Ocon voyait ses efforts récompensés par une brillante septième place sous le drapeau à damier. De quoi permettre, aussi, à Force India de conserver quelques espoirs au classement des constructeurs, dans la lutte qui l’oppose à Renault, Haas et Mclaren.

En espérant que le constructeur germanique saura saisir l’opportunité, avant que Force India ne finisse par succomber à ses problèmes financiers, ou qu’un investisseur ne mette la main sur la formation indienne…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR