Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Ferrari prête à sacrifier Leclerc ?

Verra-t-on un remake des GP d’Autriche 2002 et d’Allemagne 2010 cette saison chez Ferrari ? Mattia Binotto, le directeur de la Scuderia, a d’ores et déjà annoncé donner la priorité en piste à son pilote numéro un Sebastian Vettel. Du moins, en début de saison…

Leclerc sera numéro deux

Les consignes d’équipe en Formule 1 et la Scuderia Ferrari, c’est une longue histoire d’amour. Par le passé, l’équipe italienne ne s’est pas gênée pour appliquer des consignes en course, provoquant parfois un tollé général chez les observateurs… Dernièrement, on a pu voir Kimi Raikkonen être souvent « sacrifié » au profit de Sebastian Vettel : échanges de position, stratégies en course privilégiant le pilote allemand, etc.

En 2019, Raikkonen cède sa place à l’espoir monégasque Charles Leclerc. L’ancien pensionnaire de Sauber est un jeune pilote plein de promesses, en témoigne sa belle première saison en catégorie reine en 2018. Toutefois, la Scuderia ne changera pas sa politique pour Leclerc. Celui-ci devra faire face à des consignes si l’occasion se présente, comme l’indique le directeur de la Scuderia Mattia Binotto.

Mattia Binotto, directeur Ferrari : « Je pense que c’est normal, surtout si tôt dans la saison, que si une situation particulière venait à se présenter, nous donnerons la priorité à Sebastian. Il est le guide avec lequel nous visons le titre. Mais il n’y a pas de préjudices, la priorité absolue est de voir Ferrari triompher. »

Mais est-ce que la Scuderia sera dans une position de force à Melbourne pour pouvoir appliquer des consignes d’équipe ? L’an passé, l’équipe italienne avait fait forte impression en remportant le Grand Prix d’Australie, rendez-vous inaugural de la saison 2018…

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR