Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Grande Bretagne GP, rendez-vous en terre inconnue

Evidemment, le Grand-Prix de Grande Bretagne de Formule 1 fait partie des monuments inscrits au calendrier. Et notamment la course de Silverstone, qui l’accueille sans interruption depuis 1994. Néanmoins, cette année pourrait redéfinir tout ce que les équipes et pilotes connaissent de cette piste. En effet, un nouvel asphalte a été récemment appliqué. Elément de nature à bouleverser beaucoup de choses avec ce facteur pneumatiques, si difficile à contrôler.

Formule 1 : Silverstone, nouveau casse-tête pour les équipes ?

Comprendre les pneumatiques, voilà la problématique à laquelle font face pilotes et écuries de Formule 1 moderne. Ainsi, un châssis moyen fonctionnant correctement avec les pneus Pirelli pourra offrir de bons résultats tandis qu’un excellent châssis incompatible avec ces pneus « new-gen » enregistrera des flops, régulièrement. Et toutes les équipes sont touchées par cette grande incompréhension. Bien que certaines, comme Haas voire, Ferrari, soient d’avantage affectées par le phénomène.

Aussi, il est particulièrement difficile de se risquer à un pronostic, à quelques jours du lancement de l’édition 2019 du Grand-Prix de Grande Bretagne. Car le nouveau revêtement devrait contraindre les écuries à repartir d’une feuille quasi-blanche, en matière de compréhension des gommes. Alors, gare à ceux qui n’y parviendraient pas dans les meilleurs délais.

« Le nouvel asphalte n’a été posé que très récemment, il sera donc intéressant de voir quel sera l’effet de cela en compétition. Cela pourrait rendre un circuit qui est déjà plus rapide encore. Nous proposons effectivement la même sélection de composés. Comme nous l’avions fait l’année dernière, avec des destinations comme Spa et Suzuka, qui devraient être parmi les plus exigeantes de l’année, avec les demandes les plus exigeantes de l’année. Cette année, la collecte de données en essais libres sera encore plus importante que d’habitude pour proposer la meilleure stratégie »

Comme l’indique Mario Isola pour Pirelli, les essais libres auront un caractère particulièrement important, cette année. Mieux vaudra, donc, éviter de louper l’une ou l’autre de ces séances sur problème mécanique ou sortie de piste. Attention aussi à un autre paramètre à savoir, la pluie, qui pourrait venir chatouiller le circuit vendredi. Un scénario qui serait alors catastrophique…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR