Le Mag Sport Auto

F1 – Grosjean sceptique quant à la course sur ovale de Bahreïn

Formule 1 : Romain Grosjean avec un masque devant le taureau du Red Bull Ring

C’est officiel depuis peu, deux courses auront lieu sur le circuit de Formule 1 de Bahreïn, cette année, dont une sur l’ovale. Et bien qu’il ne s’agisse pas d’un anneau comme nous pouvons en voir en Nascar ou en Indycar, ce dernier n’est pas adapté à une catégorie comme la F1, d’après Romain Grosjean.

Romain Grosjean craint des qualifications confuses

Pour Romain Grosjean, la course 2, sur ovale, à Bahreïn, va susciter beaucoup de problèmes, en particulier pour les écuries du fond de grille. Tout d’abord en qualifications « Je ne veux pas parler trop tôt car je pense qu’essayer est une bonne idée. Personnellement, je ne suis pas entièrement convaincu. Je ne sais pas ce que nous ferons en qualifications. Nous avons fait un calcul, si vous voulez séparer chaque voiture à égale distance sur la piste, il y aura 175 mètres entre chaque. Cela ne fonctionnera pas. Nous avons besoin de quatre secondes pour avoir une bonne aspiration sans avoir de l’air sale. Donc je ne sais pas comment va se passer la qualification, ça pourrait être le bazar. »

Autre problème pour le pilote Haas, la course. Car, comme il le dit justement, c’est au moment où le leader prendra un tour aux autres concurrents que l’affaire pourrait se corser. « Si vous êtes dernier et que vous avez les drapeaux bleus pour une Mercedes, vous aurez 18 drapeaux bleus pour les autres voitures qui arrivent, et le temps du dernier drapeau bleu, vous aurez de nouveau les drapeaux bleus pour Hamilton ».

Alors, pour contourner ce souci que soulève Grosjean, il existerait bien une solution. S’inspirer de ce qui se fait en Indycar. A savoir, ne pas imposer aux monoplaces prenant un tour de laisser passer les leaders. Ainsi, les retardataires garderaient leur ligne (c’est à dire, sans bloquer les leaders) et attendraient de se faire déborder, sans lever le pied. Problème, les F1 ne disposent pas de la même traînée que les monoplaces d’Indycar. Néanmoins, c’est sans doute quelque part par là que la résolution, ne serait-ce que partielle, du problème pourrait être trouvée. A suivre…

source

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR