Le Mag Sport Auto

Formule 1, Hamilton, 50ème succès en Grand-Prix (Austin) [Màj]

Formule 1, Lewis Hamilton

Lewis Hamilton s’est imposé pour la 50ème fois de sa carrière, en Formule 1, en enlevant le Grand-Prix des Amériques cuvée 2016. C’est aussi un 4ème succès en 5 éditions sur ce circuit d’Austin, impressionnant ! Le pilote Mercedes pourrait aussi, s’il venait à remporter la prochaine course, égaler le record d’Alain Prost, titulaire de 51 victoires en F1. Nico Rosberg assure le doublé pour Mercedes, avec un petit coup de pouce de la safety-car virtuelle.

Formule 1 : Rosberg toujours confortablement leader

Avec cette victoire au Grand-Prix des Amériques de Formule 1, Lewis Hamilton récupère quelques points précieux sur son rival Nico Rosberg. Désormais pointé à 26 points de l’ Allemand, Lewis sait néanmoins qu’un titre hypothétique dépendra aussi et surtout des résultats de son coéquipier. En effet, si Hamilton venait à gagner les trois derniers G.P devant Rosberg, ce dernier serait tout de même sacré champion du monde. Daniel Ricciardo avait pourtant la deuxième place bien en main avant que l’intervention de la voiture de sécurité virtuelle ne vienne lui ôter ce résultat. En effet, la Mercedes no6 profitait de l’occasion pour marquer son ultime ravitaillement. Ironie du sort, c’est à cause de l’abandon de l’autre Red Bull, celle de Verstappen, que la safety-car était appelée en renfort…

« Pendant toute la course, je n’ai pas arrêté de penser aux potentiels problèmes. Aujourd’hui, j’avais moins de puissance que Nico, cela m’a coûté presque deux secondes. Heureusement, tout s’est bien passé et c’est un beau résultat pour l’équipe. e suis détendu. C’est agréable de faire un week-end solide. C’est agréable d’être dans cette position après tant de hauts et de bas. J’espère que ça va continuer comme ça. J’avais confiance en mon départ, j’ai travaillé très dur à l’usine pour faire des changements qui me mettent à l’aise ».

Chez Ferrari, si Kimi Raikkonen livrait une excellente course, nous n’en dirons pas autant de son écurie, complètement à côté de la plaque sur ce circuit d’Austin. Après un premier arrêt aux stands qui lui faisait perdre l’opportunité de passer Rosberg puis une stratégie de ravitaillement pour le moins étonnante, Iceman devait finalement abandonner en raison d’un écrou mal fixé…Une erreur de débutant difficile à pardonner lorsque l’on se nomme Ferrari. Vettel, pour sa part, prenait la 4ème place sans avoir réellement brillé.

Un autre champion du monde terminait dans le top 5, Fernando Alonso, qui passait successivement Felipe Massa et Carlos Sainz de manière musclée, notamment sur le Brésilien. Les commissaires pourraient d’ailleurs sévir, affaire à suivre. Sainz franchissait le drapeau à damier à une belle 6ème place, suivi de Massa, Perez, Button et enfin, Romain Grosjean -qui fêtait son 100ème G.P en F1-, qui sauvait l’écurie Haas pour sa course à domicile après un week-end très difficile. Pas de chance du côté de Renault, Kevin Magnussen terminant, en effet, 11ème, à la porte des points. Place au classement complet de ce Grand-prix des Amériques de Formule 1.

[Màj] : Après la course, Lewis Hamilton a révélé qu’il ne disposait pas de la même puissance moteur que Nico Rosberg sur le circuit d’Austin. Une précaution en vue de ne pas risquer la casse moteur.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR