Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Hamilton gagne la loterie hongroise, exploits de Sainz et Gasly

Il y avait un risque de pluie et les précipitations étaient bien au rendez-vous des qualifications, cet après-midi, sur le circuit de l’ Hungaroring. Et dans ces conditions, proches d’une loterie, les Mercedes s’en sont mieux sorties que leurs rivales. Pole position et retournement de situation total pour Lewis Hamilton, qui devance Bottas, Raikkonen et Vettel. A noter aussi, les exploits de Sainz (5ème) et des Toro Rosso de Gasly et Hartley.

GP de Hongrie, une Q1 aux airs de loterie

C’est sur une piste humide que débute cette séance de qualifications, après les précipitations qui se sont abattues sur le tracé hongrois, après les libres 3. Evidemment, ces conditions particulières pourraient modifier la hiérarchie établie jusqu’ici en avantageant notamment des monoplaces comme les Red Bull ou encore, les Toro Rosso Honda.

Et c’est parti sous un ciel très menaçant ! La pluie doit d’ailleurs faire son retour d’ici quelques minutes. Alors que Max Verstappen reste dans les stands, Valtteri Bottas est le premier à se jeter à l’eau. Tous les pilotes sont en gommes intermédiaires. Néanmoins, une bonne partie du circuit paraît sèche. Bottas prend la tête provisoirement, avant d’être surclassé par son coéquipier, pour plus de quatre dixièmes. Mais Raikkonen fait encore mieux ! Hülkenberg s’intercale à la troisième place. Puis c’est au tour de Vettel, qui échoue à la seconde place.

Et alors que le tonnerre gronde, non loin du circuit, Alonso accède à la septième place avant d’être délogé par Verstappen, sixième. Dilemme pour les pilotes -et notamment, Vettel, faut-il passer ou nom les pneus slicks ? Un pari qui serait risqué, d’autant que des précipitations sont attendues. Alors qu’il reste dix minutes dans cette séance, Ericsson tente les slicks ! Même pari pour Williams. A l’heure actuelle, Ocon, Ericsson, Vandoorne, Stroll et Sirotkin sont non-qualifiés.

La pluie approche du circuit, Ericsson et les Williams auront-ils le temps de signer un chrono avant ? A noter que les Red Bull sont, désormais, devant les Mercedes. Egalement en ultra-tendres, Carlos Sainz est le plus rapide ! Meilleur chrono pour l’Espagnol, ce qui incite tout le monde à changer de gommes. Sauf que les précipitations menacent. Magnussen est en tête ! Et les gouttes tombent sur le circuit, peu à peu. A chaque passage de la ligne d’un pilote, c’est le meilleur chrono.

Grosjean passe en tête, devant Vandoorne et Alonso. Puis Raikkonen revient au sommet, Bottas deuxième. Et pour l’heure, Vettel n’est pas qualifié ! Alors qu’Hamilton prend la deuxième place provisoire. Puis Sainz devient le leader. Sebastian passe troisième, ouf ! Verstappen coupe la ligne et s’installe à la troisième place alors que Ricciardo est en grand danger et non-qualifié. Ocon sort de la zone des recalés, il monte au dixième rang. Grosjean revient aussi à l’avant, il est deuxième. On enchaîne avec Leclerc, 10ème à cet instant alors que Ricciardo prend la 12ème place.

Autre amélioration celle de Sainz, quatrième, tandis que Gasly prend la 7ème place. Vettel coupe la ligne un peu plus tard avec le meilleur temps. Mais Kimi le déloge avant d’être lui-même battu par Hamilton. Magnussen s’offre la dixième place. Côté météo, les risques de pluie seraient quasiment nuls, désormais. Il reste une minute et Ricciardo ainsi que les Williams et les Force India ne sont pas qualifiés.

Sur le fil, Daniel se qualifie, au même titre que Gasly. Vettel repasse en tête, Stroll est dixième alors que Bottas s’invite au second rang. Ricciardo améliore encore, il est 11ème, derrière Hartley. Que d’améliorations mais, malheureusement, Esteban Ocon ne passe pas. Le pilote Force India échoue au 18ème rang, juste devant son coéquipier et Sergei Sirotkin. Vandoorne et Leclerc, respectivement 16ème et 17ème, sont également recalés.

Qualifications, Q2 :

C’est donc sur une piste sèche, cette-fois, que démarre la session de Q2. Mais de nouvelles gouttes tombent progressivement, alors que les deux Haas s’élancent, en pneus slicks. Et les bulletins météorologiques annoncent, cette-fois, un retour de la pluie…Vettel, pour sa part, est en intermédiaires. Etonnante prise de risque. De son côté, Hamilton est en ultra-tendres, des gommes prévues pour le sec, donc. Mais Ferrari a peut-être vu juste car il pleut fort dans le dernier secteur ! Tout le monde rentre aux stands, en dehors de Sebastian, qui avait vu juste. La source météo de Ferrari semble plus fiable que les autres…

Meilleur temps pour la Ferrari no5, chrono qui ne sera pas facile à battre, la stratégie de la Scuderia ayant permis à son pilote allemand de disposer d’une piste sans trafic et moins humide. Magnussen prend la deuxième place après être parti au large dans le dernier virage. Hamilton troisième, derrière Sainz, alors que Stroll part à la faute. La Williams a tapé le rail. Alors que la pluie s’intensifie, Raikkonen grimpe au 8ème rang. Et 5ème place pour Gasly alors qu’Hartley est 7ème ! Les deux Toro Rosso pourraient passer en Q3.

A ce stade, Alonso, Hülkenberg, Ricciardo, Ericsson et Stroll sont recalés. Malheureusement pour ces 5 hommes, la séance est certainement terminée. Une petite loterie, à nouveau. Magnussen ressort malgré tout, en pneus pluie. Le Danois souhait-il rester ces gommes, au cas où ? Un point sur un classement qui ne devrait plus évoluer, à 5 minutes du drapeau à damier. Vettel devance Sainz, Verstappen, Hamilton, Gasly, Bottas, Hartley, Raikkonen, Magnussen, Grosjean, Alonso, Hülkenberg, Ricciardo, Ericsson et Stroll. Sur le fil, la Red Bull améliore légèrement et gagne une place. Ricciardo est donc 12ème.

Budapest, la Q3 : pole

Dernière ligne droite dans ces qualifications du Grand-Prix de Hongrie avec, au chapitre des surprises, la présence des deux Toro Rosso en Q3. Tout le monde est en gommes « full wet », la piste étant passablement détrempée. Et la météo annonce des conditions plus dantesques, encore, dans les minutes à venir. Il se pourrait donc que les premiers à couper la ligne soient les mieux placés sur la grille de départ. Max Verstappen a été le plus matin, il sera le premier à signer un chrono.

Meilleur temps provisoire, donc, pour la Red Bull. Il est battu par Bottas puis Hamilton. Vettel échoue au 4ème rang alors que Raikkonen, habituellement peu à l’aise dans ces conditions, prend la troisième place, devant son coéquipier. Sainz continue à afficher des performances impressionnantes, le pilote Renault est 5ème. Hartley pointe au 6ème rang alors que Lewis enfonce le clou. Incroyable retournement de situation pour celui qui était en perdition sur le sec…

Vettel remonte à la troisième place, devant son coéquipier…qui améliore juste après pour passer deuxième ! Gasly remonte au 5ème rang. Il reste 5 minutes et Valtteri déloge Kimi, pour le gain de la deuxième place. Et Iceman en pole provisoire ! Quasiment une demi-seconde d’avance sur la Mercedes no44. Alors que Sainz poursuit sur sa lancé, il est maintenant 3ème, superbe ! De son côté, Sebastian ne parvient pas à trouver le bon rythme. Il est dans un tour rapide mais l’Allemand échoue au 4ème rang.

Mais Vettel n’abdique pas et bat le deuxième secteur de son coéquipier ! Mais c’est le deuxième chrono, derrière son coéquipier. Pole pour Bottas !! Puis pour Hamilton !! Incroyable prestation des flèches d’argent. Et terrible pour Raikkonen, qui s’est à nouveau loupé dans son ultime tentative…Raikkonen est 3ème devant Vettel et l’incroyable Sainz, qui réalise peut-être sa plus belle qualification en carrière. Idem concernant Renault, depuis son retour.

Qualifications, GP de Hongrie 2018, le classement

1 : Hamilton

2 : Bottas

3 : Raikkonen

4 : Vettel

5 : Sainz

6 : Gasly

7 : Verstappen

8 : Hartley

9 : Magnussen

10 : Grosjean

11 : Alonso

12 : Ricciardo

13 : Hülkenberg

14 : Ericsson

15 : Stroll

16 : Vandoorne

17 : Leclerc

18 : Ocon

19 : Perez

20 : Sirotkin

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR