Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Hamilton profite des faiblesses de Ferrari et gagne !

Formule 1 Hamilton

C’est une course folle, à laquelle nous avons assisté, en Russie, cet après-midi. Alors que Ferrari tenait le doublé peu avant la mi-course, tout est allé de travers. Et finalement c’est Lewis Hamilton qui a su profiter des faits de course et des faiblesses de la Scuderia pour s’imposer. Bottas et Leclerc complètent le podium de ce GP de Russie de Formule 1.

Formule 1 : départ tonitruant des Ferrari…

Après un très bon départ (au contraire d’Hamilton), Charles Leclerc acceptait d’offrir son aspiration à Sebastian Vettel. Une stratégie mise en place avant la course, chez Ferrari. Pari gagnant puisque, à l’issue du premier tour, les monoplaces rouges menaient le Grand-Prix de Russie de Formule 1. Oui mais voilà, alors que la Scuderia demandait au pilote allemand de céder sa place au monégasque, le quadruple champion du monde refusait la consigne. Rien de véritablement choquant, son coéquipier ayant plus ou moins agi de la même manière, par le passé.

Finalement, l’équipe italienne rendait sa place à Leclerc en mettant en place une stratégie à sa faveur. Reparti second, Vettel abandonnait peu de temps après, panne mécanique. Dommage car c’est pourtant le no5 qui était le plus rapide, aujourd’hui. Ironie du sort, les Mercedes récupéraient les commandes grâce à cet abandon. En effet, Hamilton profitait de la voiture de sécurité virtuelle pour marquer son arrêt et prendre la tête. Puis, après un second abandon (la Williams de Russell), la voiture de sécurité « réelle » incitait Ferrari à stopper Charles pour la deuxième fois.

…retour triomphal des Mercedes !

Voilà qui offrait la seconde place à Valtteri Bottas. Dans le reste du peloton, le classement se voyait également chamboulé par ces interruptions de course. Aussi, à 13 tours du but; Hamilton menait devant Bottas, Leclerc, Verstappen, Sainz, Magnussen, Albon, Perez, Norris et Hülkenberg. Grosjean et Ricciardo, pour leur part, abandonnaient en début de course, après un contact avec Giovinazzi.

Une fois toutes les monoplaces regroupées derrière la S.C, les Mercedes faisaient étalage de leur supériorité en matière de rythme en course. Aussi, Hamilton s’échappait progressivement vers la victoire, pendant que Bottas retenait la Ferrari no16. Dans le 43ème tour, Albon se défaisait de Magnussen sans difficulté. P6 pour la Red Bull Honda. 44ème tour, c’est Perez qui se débarrassait de la Haas. Le rythme de course reste le talon d’Achille des monoplaces américaines. Dommage car, comme à Singapour, sans la voiture de sécurité, un beau résultat était possible pour le Danois. Il restait néanmoins dans les points. Mais avec un autre danger immédiat en ligne de mire, représenté par le duo Norris/Hülkenberg. Puis, après avoir coupé dans la chicane, Magnussen sortait définitivement des points en raison d’une pénalité de 5 secondes. Mais au prix d’une attaque intense, l’intéressé sauvait finalement 2 points, précieux pour son team.

Devant, dans le 47ème tour, Leclerc réclamait d’avantage de puissance pour tenter d’aller chercher la Mercedes no77.  Belle remontée d’Albon qui, dans le 49ème tour, débordait la Mclaren de Sainz, pour le gain de la 5ème place. Mais au final, les flèches d’argent signaient le doublé, un résultat assez inattendu pour l’équipe allemand. Victoire d’Hamilton devant Bottas, Leclerc, Verstappen, Albon et Sainz. Lewis vient de réaliser un pas décisif vers son 6ème sacre en Formule 1.

Le classement du GP de Russie de F1 2019

  1. Hamilton (meilleur tour)
  2. Bottas
  3. Leclerc
  4. Verstappen
  5. Albon
  6. Sainz
  7. Perez
  8. Norris
  9. Magnussen (pénalité de 5 secondes)
  10. Hülkenberg

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR