Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Hamilton, sous le signe de la chance ! (Bakou, la course)

Formule 1, Mercedes, Lewis Hamilton

Grand-Prix F1 d’ Azerbaïdjan – Incroyable Grand-Prix, sur le circuit de Bakou. Au terme d’une course riche en rebondissements, accrochages et autres dépassements, c’est finalement Lewis Hamilton qui s’est imposé, profitant d’une erreur de Vettel lors d’un restart et de la crevaison de Bottas. Le Britannique reprend les commandes du championnat.

Frayeur pour Raikkonen, avant le départ

Avant même le départ, plusieurs alertes sont à signaler, dans le tour de chauffe de Marcus Ericsson (Sauber) et Kimi Raikkonen (Ferrari). Sans doute en raison des fortes rafales de vent, les deux pilotes tirent tout droit à différents endroits du circuit de Bakou. Un élément naturel qui pourrait jouer les arbitres, aujourd’hui. Attention aussi au moment du départ, la piste étant très sale. Mauvaise nouvelle pour Hamilton ou encore, Ricciardo et Raikkonen.

14H10, heure de Paris, les feux s’éteignent et Sebastian Vettel réussit son départ, au même titre que ses poursuivants. Mais quelques virages plus loin, Raikkonen envoie Ocon dans le mur alors qu’une Williams a également tapé. Il s’agit de Sirotkin. Voiture de sécurité. Pour ce qui est des hommes de tête, pas de modification de classement. En revanche, Alonso a également souffert du grabuge de ce premier tour. Premier coup de théâtre, Raikkonen aux stands, pour changer de gommes et d’aileron. Fernando le suit dans la voie des stands…sur deux roues ! La Mclaren va, aussi, changer d’aileron.

Le classement, toujours sous safety-car, Vettel, Hamilton, Bottas, Ricciardo, Verstappen, Sainz, Stroll, Perez, Hülkenberg et Gasly. Superbe premier tour pour le tricolore. Leclerc pointe au 11ème rang, devant Vandoorne et Grosjean. Plusieurs pilotes se sont arrêtés aux stands, à l’image de Magnussen, Perez ou encore, Grosjean. Cela permet à Leclerc d’intégrer le top dix ! Gasly grimpe également d’un rang, il est 9ème. De son côté, Raikkonen est déjà 12ème, à la faveur des multiples arrêts de ses concurrents.

Après 6 tours de course sous régime de drapeaux rouges, le Grand-Prix reprend enfin ! Gasly gagne deux places ! Et Verstappen passe Ricciardo qui se laisse également déborder par Sainz. Galvanisé, l’Espagnol dépasse le Néerlandais un tour plus tard ! Mais Max récupère son bien. La Renault est très véloce en ce début de course. Devant, Vettel a déjà creusé l’écart sur Hamilton. Il compte 3 secondes d’avance. En milieu de peloton, Raikkonen passe Vandoorne pour le gain de la 11ème place.

8ème tour, Sainz attaque à nouveau Verstappen. Nouvel échec. Par contre son coéquipier, Hülkenberg, dépasse la Toro Rosso de Gasly. 9ème tour, Hamilton réalise le meilleur tour alors que Carlos passe enfin la Red Bull. Il est quatrième ! Nico en fait autant avec Daniel, l’Allemand est 6ème. Alors que Gasly perd trois places, au profit de Stroll, Leclerc et Raikkonen, nouveau dixième de ce G.P.

Dans le 10ème tour, « Hulk » passe à son tour Max. Les Renault sont 4ème et 5ème, devant les deux Red Bull. Devant, Lewis grappille sur Sebastian. Alors que Ricciardo revient fort sur son coéquipier avec, dans son sillage, Stroll et Leclerc. Quel début de course pour Williams et Sauber. Mais quelques virages plus tard, Hülkenberg tape le mur. Quel dommage ! Ce qui permet à Grosjean d’entrer dans le top dix.

Dans le même temps, les Red Bull se battent et frôlent le drame. Les deux pilotes se sont touchés ! Alors que Leclerc passe Stroll, il est 7ème ! Pour le leader, tout se passe bien. Il a, à nouveau, pris la poudre d’escampette. Hamilton accuse 4 secondes de retard après 14 boucles.  De son côté, Bottas, pointe à six secondes. Un tour plus tard, Iceman passe lance, malgré le dysfonctionnement de son DRS. Il est huitième.

Attention sur la piste, une énorme branche d’arbre est sur la piste. La voiture de sécurité va-t-elle sortir des stands ? Et bien non ! 16ème tour, Verstappen repasse Sainz alors que ce dernier entre aux stands. Un tour plus tard, Raikkonen accède au sixième rang en passant Leclerc. Alors que la direction de course informe les écuries d’un problème général de détection de DRS, Hamilton souffre, comme l’illustrent ses propos à la radio, avec son ingénieur. Toujours ce problème de pneus qui ont du mal à rester en température.

Pourtant, il signe de records du tour successifs ! Mais il reste à plus de deux secondes de son rival. Quatrième, Verstappen est pointé à, déjà, plus de 20 secondes. 21ème tour, Perez passe Stroll et récupère la 8ème place. Alors qu’Hamilton se loupe ! Il était revenu à moins de 4 secondes et pointe désormais à 7 secondes de Vettel. Il rentre aux stands un tour plus tard. Il chausse les tendres. La victoire s’est, peut-être, définitivement échappée sur cette erreur…

Pénalité pour Perez ! 5 secondes qui seront retenues sur son temps final. Dans le 25ème tour, Leclerc s’engouffre dans la voie des stands. Il repart au 11ème rang. Mais dépasse Alonso, sur la piste, pour réintégrer le top dix. Vettel et Bottas ne sont toujours pas entrés aux stands et le Finlandais pourrait passer son coéquipier, grâce à un rythme supérieur, en gommes usées. Derrière, les Red Bull continuent de se battre…c’est très chaud ! Mais Max reste devant Daniel.

Après 30 tours de course, Vettel devance toujours Bottas, Hamilton, Verstappen, Ricciardo, Raikkonen, Perez, Grosjean, Sainz et Leclerc. Mais Vettel rentre enfin ! Un arrêt correct pour Ferrari, alors que Bottas passe en tête, en attendant son arrêt aux stands. Valtteri imprime un gros rythme, sans doute en vue de tenter de ressortir devant son compagnon d’écurie. Côté Raikkonen, le changement de pneus précoce semble difficile à tenir jusqu’au drapeau à damier. 35ème tour, Ricciardo passe enfin Verstappen.

Au tour suivant, la Mercedes no44 réalise le meilleur tour, Lewis revient à 6,5 secondes de la Ferrari no5.  38 ème tour, Ricciardo change de gommes. Il repart en ultra-tendres et reprend la piste au 5ème rang. Son coéquipier en fait autant dans le tour suivant. Max reprend la piste devant Daniel ! Les pneus ultra-tendres mettent du temps à monter en température, visiblement. Accrochage entre les Red Bull !!! Manoeuvre incroyable de Max, qui a littéralement dépassé les bornes…Il va falloir que la FIA prenne de vraies mesures. Et que son équipe lui intime l’ordre de se remettre en question.

Bottas en profite pour s’arrêter, voiture de sécurité ! Valtteri va-t-il gagner ? Bottas est donc le nouveau leader, avec des pneus frais. Suivent Vettel, Hamilton, Raikkonen, Perez, Grosjean, Sainz, Leclerc, Stroll et Alonso. Incroyable ! Romain est dans le mur ! Que s’est-il passé ? En chauffant ses pneus, il s’est sorti. Aie, aie, aie…Voilà qui offre un point à son coéquipier. Haas n’a pas tout perdu…

La course va-t-elle reprendre ? Car il ne reste que sept tours. Le temps passe et la fin de course approche, toujours sous régime de voiture de sécurité. Mais le G.P va repartir, pour 4 tours ! Bottas va-t-il supporter la pression du restart ? Et Vettel se loupe !!! Hamilton est passé, Raikkonen aussi ! Il a tenté une attaque suicide sur Bottas…incompréhensible ! Et crevaison de Bottas ! Lewis prend les commandes ! Raikkonen est deuxième, devant Perez, qui a passé Vettel ! Mais quel course ! Abandon de Valtteri.

Hamilton est en tête, suivi de Raikkonen et Perez. Suivent Vettel, Sainz, Leclerc, Alonso, Stroll, Vandoorne et Hartley ! Sebastian n’a pas dit son dernier mot, il revient sur Sergio. Pendant que Alonso passe Stroll et grimpe à la 7ème place. Drapeau à damier, victoire de Lewis Hamilton, un succès totalement inespéré. Il devance Raikkonen, Perez, Vettel, Sainz, Leclerc, Alonso, Stroll, Vandoorne et Hartley, qui marque ses premiers points de Formule 1.

 

 

1 : Hamilton

2 : Raikkonen

3 : Perez

4 : Vettel

5 : Sainz

6 : Leclerc

7 : Alonso

8 : Stroll

9 : Vandoorne

10 : Hartley

 

 

One Comment

  1. Alain Vergelesses

    29 avril 2018 at 17 h 11 min

    Je suis entièrement d’accord avec votre compte-rendu et votre analyse, à un détail (maquant) près…
    Lorsque vous écrivez « Räikkönen envoie Ocon dans le mur », je suis d’accord. encore faudrait-il préciser que Kimi a eu sa trajectoire coupée par Ocon qui a viré à gauche, à la corde, et ne lui pas donné d’autre alternative que de le pousser. D’ailleurs c’est la première fois que j’entends Ocon ne pas être fair-play.
    Quant à la paire Verstappen-Ricciardo, vu la fureur de Horner (je pense envers les ingénieurs des deux pilotes) et pour une fois la non-défense de Marko envers son protégé… cela va être chaud ety nous n’en sommes qu’au quatrième GP.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR