Le Mag Sport Auto

Formule 1 : l’ Australie pas révélatrice du potentiel réel de la Scuderia

C’est le nouveau Team Princiapl, Mattia Binotto, qui le dit. Selon lui, le Grand-Prix d’Australie et ses paramètres un peu en marge ne permettent pas de mettre en évidence le potentiel d’une monoplace sur l’ensemble d’une saison. Il faut dire qu’après des essais tonitruants, la SF90 était loin du compte sur le tracé de l’ Albert Park, laquelle n’ayant même pas été en mesure de lutter pour le podium.

Les problèmes de Melbourne pas encore résolus

4ème et 5ème sous le drapeau à damier du Grand-Prix de Formule 1 d’Australie 2019, les Ferrari ont clairement déçu. Pourtant, comme l’indique Binotto, ce tracé de l’Albert Park reste un peu à part, tant au niveau du tarmac (très bosselé) que de son tracé. Le climat y est, lui aussi, très différent de celui rencontré en Espagne. Néanmoins, la Scuderia n’est pas encore parvenue à comprendre ce qui s’était réellement passé, là-bas.

«Les conditions ici sont certainement différentes de celles de Barcelone», a déclaré Binotto sur le site officiel de la F1. «C’est plus bosselé et beaucoup plus venteux, et les températures et conditions météorologiques y sont différentes. Il existe donc certainement des facteurs externes qui peuvent avoir influencé les performances de notre voiture. Nous n’avons pas trouvé la bonne fenêtre ni le bon équilibre sur la voiture. Ce n’est pas encore tout à fait compris. Quelque chose que nous devons essayer de comprendre. Une chose dont nous sommes certains aujourd’hui et après ce week-end, c’est que ce n’est pas le potentiel réel de notre voiture. Nous sommes presque certains que le potentiel est certainement plus grand et nous n’avons pas été en mesure de l’exploiter au cours du week-end. »

Mattia Binotto a probablement raison, ce qui devrait se vérifier dès la prochaine course, à Bahrein. Outre le retour en forme attendu des rouges, certains concurrents pourraient, à l’inverse, perdre en performance pure. Car si Mercedes a profité de ces conditions particulières, en Australie, l’équipe allemande pourrait bien revenir à des prestations moins flatteuses, avec les fortes chaleurs de Bahrein. Nous dirigeons-nous vers une inversion des résultats lors du prochain Grand-Prix ? Peut-être. Mais dans cette équation, n’oublions pas Red Bull Racing, qui dispose peut-être d’une monoplace plus polyvalente…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR