Le Mag Sport Auto

Formule 1 – la course : Hamilton s’impose sur trois roues !!

hamilton

Grand-Prix de Grande Bretagne de Formule 1 – Après plusieurs drapeaux rouges à Silverstone, c’est finalement Lewis Hamilton qui s’est imposé. Mais dans la douleur, avec une monoplace victime d’une crevaison. Moins de chance pour Bottas, contraint de s’arrêter aux stands après une crevaison également. Verstappen et Leclerc complètent le podium.

Formule 1 : le départ

C’est sous le soleil et sur une piste sans pluie que prennent place les pilotes, à quelques minutes du départ du GP de Grande Bretagne de Formule 1 2020. Au regard de ce qu’il s’est produit samedi, en qualifications, tout le monde s’attend à une domination nette des Mercedes. Mais qu’en sera-t-il en pratique ? Max Verstappen sera-t-il en mesure de disputer la victoire à Hamilton et Bottas ? Réponse d’ici moins de deux heures. Mais à quelques minutes du coup d’envoi, coup de théâtre, Nico Hülkenberg ne sera pas au départ ! En effet, un problème mécanique met fin à ses espoirs au pire moment…

Après un tour de formation, les F1 se positionnent sur la grille de départ du circuit de Silverstone. Puis, alors que les feux passent au vert, le poleman réussit son envol au même titre que Leclerc, qui passe Verstappen. Mais le Néerlandais repasse très vite. Stroll a perdu deux places. Magnussen est dehors, sorti par Albon ! Dommage, il était 11ème, après un énième bon départ. Drapeau jaune puis safety-car. Hamilton est en tête devant Bottas, Verstappen, Leclerc, Sainz, Ricciardo, Norris, Stroll, Ocon, Vettel, Gasly, Albon, Giovinazzi, Kvyat, Grosjean, Raikkonen, Russell, Latifi.

Fin du 5ème tour, la voiture de sécurité s’efface enfin. Hamilton s’élance et conserve son avantage. Sainz menace Leclerc. Déjà, Hamilton compte 2,2s d’avance sur Verstappen. Tentative de dépassement de Ocon sur Stroll, sans succès. Tandis qu’Albon est dans les stands. Il repart en durs. Pourquoi ne pas l’avoir arrêté pendant la SC ? Une autre explication doit se cacher derrière ce stop. 9ème tour, Valtteri est à 1,4s de son coéquipier. Max à 4,4s et Leclerc à 8,6s.

daniil kvyat

13ème tour : crash de Kvyat, Grosjean 5ème !

13ème tour Kvyat est sorti fort ! Dafety-car. Ricciardo, Norris, Ocon, Gasly, Raikkonen et Russell sont dans les stands. La monoplace du Russe est dans un sale état. Un problème mécanique, d’après les images. Avec ces arrêts anticipés, Grosjean passe 7ème. Alors que les Mercedes marquent également leur arrêt. Vertappen et les Ferrari changent également leurs gommes, des dures. Voilà Romain Grosjean 5ème ! La voiture de sécurité reste plusieurs tours en piste car de nombreux débris jonchent la piste. Finalement, à la fin du 18ème tour, la course va reprendre.

C’est parti et le leader s’échappe sans problème, d’entrée. Superbe dépassement de Norris, sur Ricciardo. Pour sa part, Grosjean bataille derrière Leclerc. Il est avantagé par ses médiums. En tête, Lewis compte 1,2s d’avance sur Valtteri et déjà 4,2s sur Max. Charles, lui accuse plus de 8 seconde de handicap. 22ème tour, Carlos se fait pressant derrière Romain. La Haas semble au bout de ses pneus médiums. Mais le tour suivant, Sainz prend le meilleur, il est 5ème. Le no77 signe le meilleur tour en course. Rapidement battu par son coéquipier, la boucle d’après.

Dans le 25ème tour, Norris déborde Grosjean. Au même moment la direction de course annonce l’ouverture d’une enquête relative au mouvement réalisé par le Français, face à Carlos, avant le dépassement. La Haas est maintenant 7ème, suivie de Ricciardo, Stroll, Ocon et Vettel. Un drapeau noir et blanc est présenté à Monsieur Grosjean. Avertissement sans frais, pour le moment. Pendant ce temps, Ocon et Stroll s’expliquent. Le Canadien parvient toutefois à conserver l’avantage.

30ème tour : les pneus durs pas si endurants ?

Nous entrons dans le 30ème tour et les Mercedes comptent maintenant environ 8 secondes d’avance sur leur plus proche poursuivante. Déjà, Albon doit changer de gommes. Les Hard ne tiennent pas le coup, semble-t-il. Un paramètre susceptible de favoriser Grosjean, si d’autres pilotes connaissaient le même souci que le pilote Red Bull. Dans le 35ème tour, Hamilton mène facilement devant Bottas, Verstappen, Leclerc, Sainz, Norris, Grosjean, Ricciardo, Stroll, Ocon. Alors que Giovinazzi écope d’une pénalité de 5 secondes. Une infraction commise sous safety-car.

Grosjean à nouveau sous enquête

Nouveau mouvement dangereux de Grosjean, face à Ricciardo ! Attention à la pénalité. Son équipe l’arrête dans la foulée. Tandis que Gasly passe Vettel ! Attention, une enquête sur l’incident impliquant Grosjean et Ricciardo est ouverte. Le no8 est logiquement reparti dernier, après un arrêt aux stands raté, qui plus est. Nous sommes à 12 tours du drapeau à damier. Le meneur dispose de 2,5 secondes d’avances sur son poursuivant. Verstappen est 3ème à dix secondes. De son côté, Leclerc en compte plus de 23 à ses dépends.

Dans le clan Mercedes, on se plaint des pneus. Ces derniers souffrent plus que prévu. Faut-il s’attendre à de nouveaux arrêts ? Sachant que côté Red Bull, les gommes semblent tenir le coup. Pour preuve, le meilleur tour de Verstappen dans le 44ème tour. 46ème tour, enfin, Esteban dépasse Lance. Le tricolore est 8ème. Mais le Canadien a bougé de sa trajectoire au dernier moment. Il écope lui aussi d’un drapeau noir et blanc. Meilleur tour pour Albon, qui est 12ème.

Fin de course de folie !!

48ème tour, Kimi est au ralenti. Une rupture mécanique. Bottas dans les stands, il change de gommes et repart très loin. Leclerc sur le podium, Verstappen 2ème. Après Valtteri, c’est Sainz qui est victime d’une crevaison ! Terrible ! Hamilton aussi crève un pneu !! Mais il gagne la course, INCROYABLE ! Verstappen est deuxième, devant Leclerc. Les Renault font une belle opération avec Ricciardo 4ème et Ocon 6ème.

  1. Hamilton
  2. Verstappen
  3. Leclerc
  4. Ricciardo
  5. Norris
  6. Ocon
  7. Gasly
  8. Abon
  9. Stroll
  10. Vettel

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR