Le Mag Sport Auto

Formule 1 : la Renault en a encore sous la capot..

renault F1

Si l’écurie Renault F1 a impressionné, lors de la première semaine d’essais, à Barcelone, il reste pas mal de performance en réserve, semble-t-il.
C’est, tout du moins, ce qu’a déclaré Daniel Ricciardo, via le site officiel de Renault Sport F1. La vélocité est donc au rendez-vous mais il reste quelques inquiétudes en matière de fiabilité.

Renault F1 : attention à la fiabilité

Daniel Ricciardo l’a confié tout récemment, les Renault peuvent encore hausser leur rythme. Nous devrions, donc, en savoir plus sur leur potentiel dans les jours à venir, à l’occasion de la seconde (et dernière) semaine de tests, qui débute demain, mardi 26 février 2019. « Je commence à me sentir mieux au volant tout en comprenant mes préférences au niveau des réglages. La semaine a été assez bonne, puisque nous avons progressivement augmenté la cadence même si nous ne sommes jamais à l’attaque durant les essais. Cela a été positif et instructif d’essayer différentes configurations et de découvrir de nouvelles sensations. Nous n’avons pas encore tout dévoilé et il reste beaucoup de potentiel à exploiter. Tout le monde est proche pour le moment, mais nous semblons assez réguliers. Nous sommes encore un peu conservateurs, mais nous verrons ce qui se passera quand nous accélèrerons le rythme. » Daniel Ricciardo.

De quoi rendre l’ensemble de l’équipe plutôt optimiste, à l’aube de la dernière ligne droite avant le lancement de la saison. Reste que les autres écuries doivent probablement, aussi, en avoir encore sous la pédale. Ferrari et Red Bull notamment voire, Mercedes. Il faudra donc attendre la fin de la semaine pour savoir ou se situe le constructeur tricolore. Par contre, c’est du côté de la fiabilité que la formation d’Enstone devra se rassurer, ce point-là n’étant pas encore parfait, comme le révèle Nick Chester, sur le site officiel de Renault Sport F1 :

« D’un côté, nous sommes satisfaits de notre travail car nous avons couvert l’équivalent de sept courses cette semaine, mais d’un autre, nous avons connu de légers soucis de fiabilité. Les découvrir d’entrée de jeu nous a toutefois permis de trouver des solutions pour améliorer notre fiabilité en vue de la deuxième semaine et de Melbourne. Entre les changements majeurs du règlement et les systèmes de la voiture, nous avons choisi d’effectuer un gros travail sur la performance globale pour identifier les principales caractéristiques de la R.S.19. Les deux pilotes sont sur la bonne voie au niveau des réglages et ils sont de plus en plus à l’aise au volant. Tous les deux offrent des retours similaires, ce qui nous aide à avancer dans les domaines qui demandent des progrès. La semaine a donc été encourageante. Nous avons une bonne compréhension de notre ensemble et nous souhaitons capitaliser dessus la semaine » prochaine.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR