Le Mag Sport Auto

Formule 1 : l’avenir de Bottas chez Mercedes déjà compromis ?

C’est la question que tout le monde se pose, compte-tenu de la situation d’Estéban Ocon. Ce dernier aurait, en effet, déjà signé un contrat pour 2020.
Et il se murmure que l’équipe en question serait Mercedes. Auquel cas Valtteri Bottas n’aurait plus qu’à se trouver un autre volant…

Estéban Ocon déjà chez Mercedes (en 2020) ?

Si Valtteri Bottas avait réalisé une première campagne plutôt bonne avec Mercedes, en 2017, cette saison 2018 n’a pas joué en sa faveur pour différentes raisons. Au point que l’écurie allemande, contrainte de trouver rapidement un baquet à Estéban Ocon, aurait déjà pris la décision de remplacer (rien d’officiel, néanmoins) le Finlandais par le Français, en 2020. Reste à savoir si, dans le cas où cette rumeur serait fondée, Bottas a été mis au courant de la situation. Car Valtteri paraît pour le moins démotivé, depuis plusieurs courses.

Nous savons aussi que l’avenir d’Estéban Ocon est d’ores et déjà assuré, selon des proches des sources proches du « dossier », sachant que Toto Wolff dispose d’une double-casquette de Team Principal de Mercedes et de manager du tricolore. Et à part Mercedes, nous voyons mal quelle équipe serait susceptible de signer aussi tôt Ocon, compte-tenu de la physionomie actuelle du plateau. Sachant que personne ne souhaite investir sur lui à long terme (comme Williams l’a, d’ailleurs, déjà déclaré), précisément en raison de son appartenance au giron de la firme à l’étoile.

Cela expliquerait, aussi, la très petite forme affichée par Bottas depuis plusieurs Grand-Prix. Et s’il est clair que l’intéressé a logiquement accusé le coup après l’officialisation des consignes d’équipe -en faveur de Lewis Hamilton- il reste difficile d’imaginer qu’une telle baisse de régime ne serait due qu’à cette situation. Quoiqu’il en soit, informé ou pas par Wolff de son hypothétique remplacement, Valtteri doit probablement se douter que le vent a tourné en sa défaveur.

Auquel cas, sa principale motivation, l’an prochain, pourrait être de performer au mieux face à Lewis Hamilton, afin de décrocher un bon volant. Sachant qu’il lui sera difficile de récupérer un baquet susceptible de le mettre, à nouveau, en position de gagner. Situation difficile voire, injuste, pour celui qui mérite clairement la palme de « meilleur 2ème pilote du plateau ». Et nous parlons, bien entendu, de sa docilité à l’égard des ordres qui lui ont été donnés à plusieurs reprises cette année, en course. Parfois malchanceux, d’autres fois en retrait, le Finlandais vit, peut-être, ses dernières heures de gloire, au sommet de la F1.

Reste toutefois à connaître les tenants et les aboutissants d’une situation assez floue pour tout le monde excepté, peut-être, pour Toto Wolff et Mercedes…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR