Le Mag Sport Auto

Formule 1 : le Grand Prix de Chine vu côté pneumatiques

Le coup d’envoi en Australie a tenu ses promesses ! La dégradation des pneus Pirelli a été moins violente que par le passé et nous avons pu voir des pilotes attaquer pendant plusieurs tours. Les dépassements ont été rares mais le circuit de Shanghai est propice à ce périlleux exercice. 

Shanghai : Le choix de Pirelli

Pour cette manche chinoise, Pirelli proposera aux équipes les mêmes mélanges que l’année dernière. Sans compter les pneus ultra-tendres, nous verrons en course :

  • Le pneu super-tendre « rouge »
  • Le pneu tendre « jaune »
  • Et enfin le pneu medium « blanc »

Le circuit du côté des pneumatiques

Le circuit de Shanghai offre une proportion similaire de courbes et de ligne droites. En revanche, la piste est traditionnellement « verte » et glissante durant les premières séances du week-end. Attention à la pluie cette année !

Concernant les virages, les plus exigeants pour les pneumatiques sont les n°1 et n°13. Le premier est un très long droit. L’autre, le fameux banking, va demander énormément aux pneus. Le pneumatique avant-gauche est le plus sollicité de tous.

Le mot de Pirelli

Mario Isola, Racing Manager de Pirelli : « Nous apportons la sélection médiane de nos mélanges, mais nous nous attendons à ce que les équipes privilégient les tendres et super-tendres. […] Seuls deux trains de medium sont disponibles. Lors des précédentes éditions, nous avons pu remarquer une certaine forme de graining à cause de longues portions droites. Nous avons pu observer à Barcelone, durant les tests, que le phénomène avait considérablement réduit cette année, et ce serait bien que nous puissions le confirmer à Shanghai ».

Les nouveautés 2017

  • Pirelli recueille déjà des données pour mener le développement de sa gamme 2018. Pour cela, la Chine apportera de précieuses informations lorsque viendra l’heure d’en définir les spécificités.
  • La présence d’une seule discipline de support en Chine signifie que peu de gomme sera déposé sur la piste durant le week-end .
  • Pour les cinq premières courses, les équipes disposent de sept trains du mélange le plus tendre, de quatre de celui du milieu, et de deux du plus dur.

https://twitter.com/pirellisport/status/848875843589984256

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR