Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Le Halo provoquera des retards selon Force India

Cela fait maintenant plusieurs semaines que la nouvelle est officialisée. Les Formule 1 seront équipées du fameux Halo en 2018. La FIA a outrepassé l’avis des équipes, neuf d’entre elles étaient contre ce système.

Le développement des monoplaces de l’année prochaine a commencé bien avant la confirmation du Halo. Et si l’on se fie à Force India, le Halo sera la cause de retards sur les F1 2018.

Le Halo, un casse-tête

La Formule 1 continue sa révolution. Après les moteurs turbocompressés en 2014, l’élargissement des voitures et des pneumatiques en 2017, il y aura le Halo en 2018. Ce système, testé depuis l’année dernière, est censé garantir une protection au niveau de la tête du pilote. Voté contre l’avis des équipes en juillet dernier, le Halo équipera les monoplaces en 2018. Depuis cette décision, tout le monde se précipite pour intégrer le système sans compromettre le développement des F1. La colère des équipes semble se faire sentir. Du côté de Force India, on craint un retard causé par le Halo. Otmar Szafnauer s’est confié sur le sujet pour Motorsport.com.

Otmar Szafnauer, directeur général Force India : « Cela risque de retarder la voiture de l’an prochain. À l’heure actuelle, nous risquons de ne pas pouvoir la produire à temps pour les essais. »

En 1998, l’accident d’Alexander Wurz au Canada avait obligé les équipes à améliorer leurs arceaux de sécurité. Une chose qui avait pris « une éternité » d’après Szafnauer. Aujourd’hui, les équipes n’ont plus que quelques mois pour intégrer le Halo sans bouleverser l’aérodynamisme des voitures. Et surtout, la pièce devra être encore plus solide que l’arceau de sécurité et devra passer obligatoirement les crash-tests de la FIA.

Propos recueillis par Motorsport.com

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR