Le Mag Sport Auto

Formule 1, le nouveau format de qualifs est repoussé

Formule 1, qualifications, le renouveau

Nous vous en parlions il y a quelques jours, sur Le Mag Sport Auto, le format de qualifications en Formule 1 tel que nous le connaissons depuis plusieurs années va être amélioré cette année, en vue de relancer l’intérêt du spectacle pour les spectateurs. Si le principe des Q1, Q2 et Q3 sera sauvegardé, un système d’élimination au temps va être introduit cette année, compliquant ainsi la tâche des pilotes et des écuries.

La Formule 1 et le modèle des jeux vidéo

Si l’idée peut sembler inédite, en réalité, la Formule 1 s’inspire, aujourd’hui, des jeux vidéo. Les aficionados de simulations automobile connaissent en effet le principe de la course « d’élimination », qui consiste à évincer, toutes les 30 secondes, le pilote le plus mal classé dans une session. Et bien c’est précisément ce concept qui a été voté et validé par la FOM, quelques jours auparavant. Après quelques minutes de roulage, un concurrent sera donc éliminé toutes les 90 secondes, lors des trois phases de qualifications et ce jusqu’à ce que la pole position soit attribuée.

Cependant, Bernie Ecclestone vient de révéler (dans les colonnes de The Independant) qu’en raison d’un problème de software, ce format pourrait, en réalité, ne débuter qu’après quelques Grand-Prix de Formule 1. Voilà qui devrait reporter l’introduction de ce principe au GP d’Espagne voire, à celui de Monaco. Un sursis qui contentera provisoirement les détracteurs de ces qualifications de nouvelle génération, destinées à attirer un public plus jeune. Un concept qui démontre que les hautes instances de la Formule 1 cherchent à dépoussiérer la catégorie reine du sport automobile, après avoir décidé d’introduire un système de votes à chaque Grand-Prix, un peu sur le principe de la Formule E.

Reste, maintenant, à appuyer d’avantage la plateforme Internet, en faisant preuve d’une plus grande ouverture d’esprit à l’égard des médias web pour qui, le simple fait d’obtenir une accréditation sur des essais ou des GP de Formule 1 relève du parcours du combattant, la volonté des décideurs étant de privilégier la presse papier et TV. La modernisation de la F1 passera, donc, tôt ou tard, pas une meilleure présence sur la toile, média le plus parcouru par les fans…

3 Comments

  1. Vergelesses Alain

    29 février 2016 at 7 h 31 min

    Je pense que la couverture Tv est une priorité pour les décideurs de la F1 à cause des droits qui sont pour eux une poule aux œufs d’or!
    Bernie n’est pas un philanthrope mais un redoutable businessman. Tant qu’il n’aura pas une vision des ‘intérêts financiers potentiels dans les médias du Web , je pense qu’hélas cette situation n’évolue guère… Alors continuez avec obstination le très bon travail que vous faites sur le Web, vos lecteurs vous soutiennent ;-))
    En tout cas cette nouvelle règle va changer les strategies de course lors des essais.

    • Julien Barthet

      29 février 2016 at 7 h 37 min

      Merci de votre soutien Alain ! :). Je pense que cela finira par évoluer, quand les hautes instances s’apercevront qu’il n’est plus possible de communiquer activement et efficacement sans Internet. Soyons patients !!

  2. Pingback: Formule 1 : reprise des essais de Barcelone Mardi 1er mars - Le Mag Sport Auto - Le Mag Sport Auto

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR