Le Mag Sport Auto

Formule 1 : le titre constructeur pourrait se jouer au Brésil mais…

Formule 1 Interlagos

Maintenant que la question du titre des pilotes est résolue, le championnat du monde de Formule 1 doit se tourner vers son ultime sacre, avec le classement des constructeurs.
Cette-fois encore, Mercedes dispose d’une avance importante, qui pourrait conduire l’équipe allemande au sacre, lors du prochain Grand-Prix du Brésil. Mais attention à la baisse de performances des « gris », qui pourrait compliquer l’équation, à Interlagos.

Pour être sacré, Mercedes ne doit pas perdre plus de 12 points sur Ferrari…

C’est peut-être à Interlagos, dans un peu plus d’une semaine, que la firme à l’étoile enchaînera avec une cinquième couronne d’affilée, en Formule 1, au championnat des constructeurs. Car avec 55 points d’avance, ce titre semble également dévolu aux flèches d’argent, cette année. Néanmoins, un abandon des deux monoplaces (Bottas et Hamilton) ainsi qu’un doublé des Ferrari, permettrait à la Scuderia de revenir à douze unités de Mercedes, à une manche de la fin…

Autrement dit, un retournement de situation reste tout à fait possible, sachant que ce titre des constructeurs constituerait un beau lot de consolation pour la formation italienne, et ses deux pilotes. D’autant que, si l’on se fie aux dernières courses, Ferrari semble avoir repris l’avantage sur sa rivale. Victoire de Raikkonen devant Verstappen et Hamilton à Austin, succès du Néerlandais devant les deux Ferrari au Mexique, le vent semble avoir tourné. Pour couronner le tout, les monoplaces allemandes souffrent de récurrents problèmes de gommes, depuis deux courses. Alors…

Mercedes : abandon et contre-performance interdits, au Brésil !

En d’autres termes, sans compter sur d’éventuels abandon au sein de la Scuderia, Hamilton et Bottas devront impérativement finir devant Vettel et Raikkonen s’ils souhaitent assurer le titre à leur employeur. Et pour être encore plus précis, Mercedes ne pourra pas concéder plus de 12 points à Ferrari pour célébrer cette couronne hypothétique au Brésil. Ainsi, par exemple, une victoire de Sebastian devant, dans l’ordre, Lewis, Kimi et Valtteri assurerait le titre aux gris. En revanche, un doublé des Ferrari (quel que soit le classement des flèches d’argent) garantirait aux rouges le report du sacre à Abu Dhabi.

Reste donc un peu de suspense, dans ce championnat 2018, en espérant que la Scuderia parvienne à repousser l’échéance jusqu’à l’ultime manche, histoire de prolonger le plaisir…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR