Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Lewis Hamilton en pole position du Grand Prix de France

Lewis Hamilton signe la pole position du Grand Prix de France de Formule 1 ! Le pilote xMercedes s’est montré le plus rapide du week-end sur le circuit Paul Ricard. Il devance son équipier Valtteri Bottas et Sebastian Vettel. Samedi noir pour Romain Grosjean, dixième, victime d’une sortie de piste en Q3.

Malgré une pluie torrentielle lors des essais libres 3, c’est une piste sèche qui accueille les pilotes de Formule 1 pour le coup d’envoi des qualifications. Il faudra scruter attentivement les cieux lors de ces qualifications car les nuages noircissent à vue d’œil…

Coup de Trafalgar en Q1 !

Les deux Haas sont les premières à signer le meilleur temps, rapidement battues par la Red Bull de Max Verstappen. A noter que les pneumatiques supertendres, marqués en rouge, sont boudés même en Q1 ! Tout le plateau privilégie le mélange le plus tendre, à savoir les ultratendres, marqués en violet.

Personne n’est en mesure d’aller chercher le chrono de Max Verstappen, sauf peut-être Lewis Hamilton… L’homme fort du vendredi reprend vite sa place « naturelle ». Au terme de cette Q1, énorme surprise ! Les deux McLaren accompagnent les deux Williams en fond de grille. L’équipe de Woking boit le calice jusqu’à la lie. Brendon Hartley, dix-septième, signale à son stand que la pluie fait son retour sur le circuit ! La Q2 promet d’être intense !

Sauber, l’invité surprise

C’est un véritable embouteillage, comme ceux que peuvent connaître les fans se rendant au circuit, dans la voie des stands ! Il faut dire qu’avec une météo imprévisible, il vaut mieux signer un chrono rapide le plus tôt possible. Et Lewis Hamilton s’exécute immédiatement. 1’30″645 : le pilote Mercedes s’offre le record de la piste ! Le tout en supertendres… Les deux voitures allemandes et les Red Bull font le pari de la gomme rouge pour le premier relais en course. De son côté, Ferrari opte pour les ultratendres.

Il pleut encore sur le circuit mais pas assez pour contrarier les pilotes et la direction de course. Dans son dernier relais, Charles Leclerc brille ! Le Monégasque place sa Sauber en dixième position !! Frédéric Vasseur explose de joie sur le muret des stands. Trois ans que la structure suisse attendait cela… Mais le bonheur des uns fait le malheur des autres : Esteban Ocon, Pierre Gasly et Nico Hulkenberg en resteront là.

Grosjean se rate, Hamilton impérial

Au coup d’envoi de la Q3, Lewis Hamilton fait figure de favori. Le Britannique signe en effet le meilleur temps de la première salve chronométrée, mais son équipier Bottas n’est qu’à un dixième… Seul représentant français en Q3, Romain Grosjean pousse sa Haas dans ses retranchements… jusqu’au point de non-retour. Le Français termine dans les barrières au virage de l’Hôtel.

Un drapeau rouge plus tard, la séance reprend. Valtteri Bottas songe un temps à la pole en chipant le record de la piste des mains d’Hamilton. Mais le Britannique réplique quelques instants plus tard. C’est la pole position ! Charles Leclerc se montre une nouvelle fois très véloce en battant les deux Haas à moteur Ferrari…

Qui succédera à Alain Prost sur les tablettes du Paul Ricard ? La réponse demain, dimanche 24 juin, à 16h10 (heure française) !

Paul Ricard : Le top 10 des qualifications

  1. Lewis Hamilton
  2. Valtteri Bottas
  3. Sebastian Vettel
  4. Max Verstappen
  5. Daniel Ricciardo
  6. Kimi Raikkonen
  7. Carlos Sainz
  8. Charles Leclerc
  9. Kevin Magnussen
  10. Romain Grosjean

Aurélien Attard, en direct du circuit Paul Ricard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR