Le Mag Sport Auto

Formule 1 : libres 2, Vettel inverse la tendance

Formule 1 Vettel

GP d’Angleterre de Formule 1, EL2 – Entre l’absence de Grosjean et le crash de Verstappen en début de séance, ces libres 2 ont début tambours battant ! Et alors que les Mercedes sont archi-favorites, ce sont Vettel et Ferrari qui ont réalisé le meilleur temps à l’issue de cette seconde session du jour.

Libres 2 à Silverstone : Verstappen rejoint Grosjean

Après la domination des Mercedes mais surtout, de Lewis Hamilton en essais libres 1, assisterons-nous à une réaction des Ferrari ou, pourquoi pas, des Red Bull, durant ces EL2 ? Réponse à suivre. Commençons par une mauvaise nouvelle, pour Romain Grosjean. Si le Français pensait avoir fait taire les mauvaises langues, après le GP d’Autriche et sa brillante prestation, il semblerait qu’il vienne, à nouveau, de sortir le bâton pour se faire battre. En effet, le tricolore est parti à la faute ce matin, contact avec le mur de pneu qui aura eu raison de son châssis. En conséquence, il ne participera pas aux libres 2.

Stoffel Vandoorne est le tout premier pilote à couper la ligne, référence très provisoire puisque battue, dans la foulée, par Fernando Alonso, son coéquipier chez Mclaren. Mais entre-temps, d’autres sont passés devant comme Gasly, Magnussen ou encore, Leclerc. Puis les Ferrari prennent les choses en main avec Raikkonen devant Vettel, avant que ce dernier ne reprenne l’ascendant sur son coéquipier. Après 15 minutes de séance, nouvelle boulette de Max Verstappen, qui s’était pourtant nettement assagi ces dernières courses. La RB14 n’est pas détruite, mais sa séance est très certainement terminée. Après le pépin mécanique de ce matin, le week-end de Max semble, déjà, bien compliqué…La voiture de sécurité virtuelle est logiquement de sortie, avant qu’un drapeau rouge ne soit brandi.

Saisons l’occasion pour faire un point sur le classement. Après 25 minutes, Raikkonen domine Vettel, Ricciardo, Leclerc, Ocon, Alonso, Vandoorne, Magnussen, Perez, Gasly, Ericsson, Sainz, Stroll, Hartley, Hülkenberg et Sirotkin. Pas encore de chronos pour les deux Mercedes.

Alors que la demi-heure est quasiment atteinte, la séance reprend ses droits. Daniel Ricciardo est à l’oeuvre et signe la quatrième temps, juste derrière Bottas, qui vient également de couper la ligne. De son côté, Lewis Hamilton est en proie à un problème de synchronisation de ses rapports de boite. Il échoue à la troisième place, à près d’une demi-seconde de la plus véloce des Ferrari. Mais Lewis améliore peu de temps après pour se positionner à +0,085s de Kimi. Le Finlandais, très en verve, est reparti à la lutte. Plus rapide dans les deux premiers secteurs, il améliore à nouveau son chrono !

Nous sommes à 5 minutes de la mi-séance et Raikkonen mène toujours la danse, devant Hamilton, Vettel, Ricciardo, Leclerc, Bottas, Ericsson, Ocon, Alonso, Vandoorne, Perez et Sirotkin. Mais Sebastian reprend la piste. Et il est devant, sur le premier secteur. Pendant ce temps, son compagnon d’équipe améliore encore la référence de ces libres 2. Ce qui n’empêche pas Vettel de se positionner devant, avec un 1’27’552. Information d’importance, les monoplaces de la Scuderia étaient munies de gommes tendres, tandis que leur rivales sont toujours en pneus médium.

Amélioration de Bottas, qui s’intercale entre les deux Ferrari, à 40 minutes du drapeau à damier. A son tout en tendres, Hamilton prend la seconde place, derrière Vettel. La Scuderia aurait-elle mis le doigt sur quelque chose ? Suivent dans l’ordre, Bottas, Raikkonen, Ricciardo, Hülkenberg, Ocon, Alonso. Nouveau problème mécanique, cette-fois sur la Toro Rosso de Gasly, qui range sa monoplace dans un échappatoire. Autre progression dans la foulée de cet incident, celle d’Alonso, maintenant sixième.

Les chronos ne devraient plus grandement évoluer, la majeure partie des pilotes privilégiant, désormais, les longs runs, en prévision de la course. La séance s’achève donc sur cette très jolie performance de Sebastian Vettel avec une Ferrari dont il se dit qu’elle disposerait, désormais, du meilleur moteur du plateau. Les Mercedes suivent avec Hamilton en embuscade. Place au classement.

Grand-Bretagne : libres 2, le classement

1 : Vettel (Ferrari)

2 : Hamilton (Mercedes)

3 : Bottas (Mercedes)

4 : Raikkonen (Ferrari)

5 : Ricciardo (Red Bull)

6 : Alonso (Mclaren)

7 : Hülkenberg (Renault)

8 : Ocon (Force India)

9 : Perez (Force India)

10 : Leclerc (Sauber)

11 : Sainz (Renault)

12 : Magnussen (Haas)

13 : Gasly (Toro Rosso)

14 : Ericsson (Sauber)

15 : Stroll (Williams)

16 : Sirotkin (Williams)

17 : Vandoorne (Mclaren)

18 : Hartley (Toro Rosso)

19 : Verstappen (Red Bull) – pas de temps Alonso (Mclaren)

20 : Grosjean (Haas) – pas de temps Sirotkin (Williams)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR