Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Prost s’attend à encore un ou deux GP difficiles, pour Renault F1

C’est un fait, Renault F1 a progressé, de 2018 à cette année. Mais, pour l’heure, l’écurie au losange n’est parvenue que rarement à tout mettre bout à bout. En Chine, c’est surtout côté fiabilité que rien ne s’est déroulé comme prévu. Un peu comme à Bahreïn si ce n’est qu’à Shanghaï, la performance était de mise…

A défaut d’être fiable, la Renault F1 semble avoir trouvé la performance que nous aurions du voir dès le premier Grand-Prix. C’est surtout du côté de Daniel Ricciardo que les choses se sont améliorées. En effet, depuis le Grand-Prix de Chine, l’Australien commence enfin à se sentir à l’aise dans sa monoplace, bien que les choses ne soient pas encore parfaites. Son rythme en course, en comparaison avec la Red Bull de Pierre Gasly, était plutôt flatteur. Reste à s’assurer de la fiabilité, chose qui pourrait prendre encore 1 ou deux Grand-Prix, selon Alain Prost, au micro de Canal Plus voilà quelques jours :

« Il faut être réaliste. Le tout, c’est de s’en rapprocher, autant en qualifications qu’en course. Il faut développer, développer, mais il faut aussi travailler la fiabilité. Je pense que l’on a encore une ou deux courses un peu difficiles, après ça commencera à aller mieux. »

Pas « péril en la demeure » pour Alain Prost

Mais Alain Prost ne perd pas de vue l’objectif initial de l’écurie au losange, qui est de combler progressivement l’écart avec les trois intouchables, Ferrari, Mercedes et Red Bull. Sur ce point aussi, le quadruple champion du monde est réaliste, tout en faisant preuve de flegme, « Mais ce sont des machines de guerre [les 3 top team], avec beaucoup plus de moyens, beaucoup plus de personnel, donc il faut être ingénieux. C’est vrai que le règlement ne vous permet pas d’être ingénieux. Il faut construire des grosses machines… Nous, on a amélioré la voiture, on améliore toujours un petit peu, mais eux font aussi bien et peut-être même mieux. Il faut passer la vitesse supérieure, mais on le sait, il y a plein de choses dans les cartons. Attendons de voir si on arrive à récupérer l’écart, mais pour l’instant il n’y a pas péril en la demeure pour le programme que l’on s’est fixé, si ce n’est qu’on est un peu moins bien en termes de performance et surtout de fiabilité dans ce début de saison« .

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR