Le Mag Sport Auto

Formule 1 : quels espoirs pour Romain Grosjean, sur le Nurburgring ?

romain grosjean

Ce week-end, en Allemagne, à l’occasion du Grand-Prix de l’Eifel, Romain Grosjean fera partie des quelques privilégiés connaissant le circuit. Un réel avantage face aux autres pilotes, bien que l’intéressé s’en défende. De plus, avec la météo capricieuse annoncée, une équipe aussi modeste que celle de Haas pourrait y tirer son épingle du jeu…

Romain Grosjean : une occasion à saisir ?

« À vrai dire, 2013, c’était il y a très longtemps, donc je ne suis pas vraiment sûr que ce soit un avantage. Je ne me rappelle pas la piste plus que ça. L’apprendre va donc être un petit défi. Je n’ai pas eu l’opportunité d’y rouler sur le simulateur. Il va falloir faire avec mes souvenirs. Je sais que c’est un super circuit. La plus grande difficulté sera la météo. »

Le tracé du Nurburgring, sur le papier, devrait être moins handicapant que des pistes comme Sotchi, Spa, Monza ou le Mugello, pour les monoplaces propulsées par Ferrari. Ce qui doit, déjà, constituer un motif d’espoir pour Haas F1. De plus, l’arrivée possible de la pluie pourrait offrir une belle occasion à la formation américaine. Chacun se souvient d’ailleurs du coup de maître réalisé en Hongrie, avec à la clé la 9ème place de Magnussen sous le drapeau à damier.

De surcroît, Romain Grosjean est à l’aise sur cette piste. En effet, en 2013, il était passé à deux doigts de la victoire et s’était finalement classé troisième, derrière son coéquipier chez Lotus, Kimi Raikkonen. Course qui avait été remportée par Sebastian Vettel, alors chez Red Bull Racing. Alors, peut-être enfin de premiers points, pour le pilote tricolore ?

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR