Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Renault se cherche un pilote charismatique [Màj]

Formule 1 Renault, quels pilotes en 2017 ?

C’est officiel, puisque confirmé il y a quelques heures par Cyrul Abiteboul en personne, par le biais des colonnes digitales de nos confrères d’ Autosport, Renault recherche, pour son écurie de Formule 1, un pilote de premier ordre, capable de porter l’équipe à bout de bras et d’offrir des retombées médiatiques dignes de ce nom. Abiteboul parle d’ailleurs de pilote « charismatique », tout en confirmant que cette perle rare serait difficile à débusquer compte-tenu de la physionomie actuelle du plateau…

Formule 1 : Renault en quête d’exception

Sans désavouer ses deux pilotes actuels, Kevin Magnussen et Jolyon Palmer, dont il reconnaît qu’ils restent dans la course en vue d’une titularisation renouvelée la saison prochaine, Cyril Abiteboul ne cache pas son envie -et celle de l’ensemble de la firme au losange- d’engager un pilote de renom qui serait en mesure d’incarner un leader mais, aussi et surtout, un véritable ambassadeur pour Renault en Formule 1. Et clairement, aucun des pilotes actuels n’est en mesure de remplir ce rôle en raison, notamment, de leur inexpérience en F1.

Abiteboul sait toutefois qu’il ne sera pas simple de trouver ce pilote lorsque l’on sait qu’Alonso et Hamilton (tous deux cités par le Français) sont tous deux sous contrat avec leurs équipes respectives :

« Nous leur demandons [au pilotes] d’endosser le rôle de leader et d’ambassadeur pour la marque et leader pour l’écurie ». Abiteboul poursuit :  » Quand je regarde du côté de toutes les grandes équipes, elles ont toutes confié le leadership à de pilotes charismatiques comme Vettel, Schumacher ou encore, Rosberg et nous avons besoin de faire cela ».

Concrètement, si Abiteboul ne cite aucun nom, nous savons que des profils comme ceux de Felipe Massa ou Jenson Button pourraient intéresser Renault. Ce dernier, champion du monde de Formule 1 en 2009 incarnerait d’ailleurs, probablement, le meilleur candidat, selon nous, du moins parmi les pilotes disponibles. Car dans l’absolu, outre Vettel, Alonso, Hamilton, des pilotes tels Raikkonen, Ricciardo ou même, Rosberg, pourraient effectivement faire l’affaire. Reste que pour l’heure, avec des résultats pour le moins passables, il sera difficile aux cadres de la marque au losange d’attirer de tels calibres dans leur formation engagée en Formule 1.

[Màj] : A noter également, les propos de Cyril Abiteboul, il y a quelques jours, qui confirmaient que l’écurie Renault était sur le point d’accroître son budget de développement : « Nous avons mis en place tous ensemble un programme sur cinq ans, avec un investissement associé, mais il y a quelques semaines, nous avons eu un accord pour augmenter ce niveau d’investissement et ainsi continuer à avancer ».

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR