Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Ricciardo ne souhaitait pas devenir l’ombre de Verstappen

Formule 1, Red Bull Racing

C’est Christian Honer en personne, qui est revenu sur le transfert de son pilote actuel, chez Renault, l’an prochain. Surpris de la décision de Daniel Ricciardo, le Team Principal de Red Bull évoque plusieurs hypothèses ayant conduit l’Australien à prendre une décision aussi radicale. Et évidemment, Max Verstappen est au coeur du débat.

Départ de Ricciardo : Honda pas responsable

Alors que la planète Formule 1 est encore sous le choc de l’annonce, Christian Horner vient d’avancer plusieurs explications potentielles quand au départ de son pilote, Daniel Ricciardo. Et visiblement, la signature d’un contrat avec Honda l’an prochain n’a pas grandement pesé dans la balance. Selon Horner, le problème venait, en premier lieu, de Max Verstappen :

« Je ne peux m’empêcher de penser qu’il veut jouer rôle de leader dans un environnement plus petit. La compétition entre lui et Max est très intense. Max devient de plus en plus fort. Et je pense que Daniel vient de décider que c’est le bon moment pour lui d’essayer autre chose. Il voit Max progresser de plus en plus en termes de vitesse et de force et il ne veut pas jouer un rôle de soutien, je suppose, faute de meilleurs mots. Non pas qu’ils soient traités différemment. Je ne peux que penser qu’il s’agit peut-être d’une grande partie de la décision prise par Daniel. Je pourrais comprendre si c’était Ferrari ou Mercedes, mais c’est un risque énorme à ce stade de sa carrière. »

Une explication crédible, selon nous et due en grande partie au message envoyé par Red Bull à Ricciardo ces derniers mois. En effet, l’équipe autrichienne n’a jamais réellement caché sa préférence, notamment en signant très tôt (l’an passé) un contrat sur le long terme avec le Néerlandais. Alors, effectivement, rempiler avec l’équipe autrichienne signifiait probablement, aussi, prendre le risque de vivre dans l’ombre de Verstappen, que tout le monde souhaite voir comme le prochain champion du monde Red Bull…du moins au sein de cette équipe !

Au-delà de cette explication, Daniel Ricciardo avait clairement besoin de se fixer un nouveau défi afin de redevenir, aussi, le centre de l’attention. Chose qui devrait se produire avec Renault, son palmarès en faisant un pilote plus crédible qu’ Hülkenberg, ce qui se ressentira au niveau du développement de la monoplace, par le biais de l’attention portée par les ingénieurs. D’ailleurs, Horner a également abondé dans ce sens, tout en qualifiant cette nouvelle aventure de risquée, sans omettre de préciser que son choix serait peut-être payant. L’avenir nous le dira…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR