Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Rosberg poursuit avec Mercedes pour deux saisons [Màj]

Formule 1, Nico Rosberg

Selon nos confrères d’Auto Hebdo (dans le dernier numéro de leur magazine en version papier, disponible en kiosque), Nico Rosberg viendrait de trouver un accord avec son écurie actuelle en Formule 1, Mercedes, par le biais de Gerhard Berger, qui joue les managers de luxe auprès de l’Allemand depuis plusieurs semaines. Rosberg aurait donc, toujours selon nos confrères, prolongé son contrat pour deux saisons supplémentaires avec une augmentation substantielle de son salaire, comme nous nous y attendions et avant même le dénouement de ce championnat 2016…

Formule 1 : 2 de plus pour Mercedes et Rosberg

Nico Rosberg souhait une prolongation de son contrat de l’ordre de trois ans, Mercedes misait plutôt sur une saison, il semblerait que la poire ait été coupée en deux ! Selon Auto Hebdo, Nico Rosberg et Mercedes viennent, en effet, de signer un nouvel accord qui porterait sur deux saisons pour un montant de 50 millions d’euros, soit la moitié de la somme attribuée à son coéquipier, Lewis Hamilton. Le fils de Keke n’aurait-il pas eu intérêt à patienter jusqu’à la fin de saison en vue d’augmenter encore ce salaire après avoir acquis, hypothétiquement, le titre de champion du monde de Formule 1 2016 ? Si, mais le pari aurait pu être risqué et à double-tranchants…

Formule 1 : Sainz resterait chez Toro Rosso, Renault hors du coup ?

Concrètement, cela signifie que la pire Hamilton/Rosberg ne bougera pas ces deux prochaines années et, donc, que la promotion de Pascal Wehrlein ne se fera pas tout de suite. A moins que la firme à l’étoile ne négocie son arrivée dans une écurie cliente de Mercedes comme Williams ou Force India. Toujours est-il, avec cette resignature de Rosberg -en attente d’une annonce officielle- le baquet de la Ferrari de Raikkonen, convoité par la moitié des pilotes, perd-là un sérieux candidat.

Toujours est-il que Rosberg semble bien parti, cette année, pour décrocher son premier titre en Formule 1, face à un Lewis Hamilton qui n’apparaît plus totalement motivé par son sujet, comme le confirmait récemment Franck Montagny :

À Bakou, il donnait l’impression d’arriver en terrain conquis en décidant de se passer du simulateur et en comptant sur son talent. On s’aperçoit qu’il a fait des erreurs, qu’il est sous pression. Hamilton fait beaucoup parler de lui hors des circuits, et on a l’impression que la F1 l’ennuie. Ça peut lui porter préjudice

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR