Le Mag Sport Auto

Formule 1 : La seconde jeunesse de Felipe Massa [Bilan 2017]

La surprise fut de taille en début d’année 2017 en voyant Felipe Massa sortir de sa retraite. Le Brésilien n’a pas pu résister aux sirènes de la F1, lui qui avait décidé de quitter le sport fin 2016. Cet ultime baroud d’honneur a été l’occasion pour le Brésilien de montrer qu’il en avait encore sous le coude, pour notre plus grand plaisir.

Felipinho peut être fier de son papa

Coup de théâtre fin 2016 : Nico Rosberg prend sa retraite. Le champion du monde surprend tout le plateau, et même son patron Toto Wolff. Celui-ci doit trouver rapidement un remplaçant et va faire ses courses chez Williams. Et c’est cette dernière qui se retrouve dans l’embarras. Felipe Massa est parti en retraite et Lance Stroll, un rookie de 18 ans, est le seul pilote. Williams fait le choix le plus raisonnable en rappelant Massa, qui cède bien trop facilement au come-back.

On aurait pu penser que le Brésilien allait nous faire la traditionnelle « saison de trop ». Lui qui était malmené par Valtteri Bottas entre 2014 et 2016 (et par un certain Alonso lors de ses années Ferrari). En fin de saison 2016, Massa n’était plus que l’ombre de lui-même : aucun podium, trente points de retard sur Bottas… Mais étrangement, le Pauliste a connu une seconde jeunesse en 2017. Peut-être galvanisé par les changements techniques et ce retour à la compétitivité en F1, Massa a su encore tenir la baraque dans une équipe Williams « sabotée » par les erreurs de jeunesse de Lance Stroll.

La Williams FW40 a rapidement montré ses limites, incapable de rivaliser avec les Force India. Toutefois, Felipe Massa aurait pu prétendre à la victoire à Bakou sans une suspension cassée en pleine ligne droite. Dès la rentrée des classes en Belgique, Stroll est enfin parvenu à prendre l’ascendant sur le « vieux » Massa. A deux courses de la fin de la saison, le Canadien devançait même son équipier au classement général !

Une toute dernière fois en F1, Felipe Massa a montré toute sa hargne en arrachant de précieux points au Brésil, chez lui, et à Abu Dhabi. Cette fois, c’est certain, le Brésilien part en retraite, du moins en Formule 1. Mais il peut partir heureux. Car contrairement à 2016, Massa a su gâter ses fans et a fait taire ses détracteurs…

https://twitter.com/MassaFelipe19/status/934015183219052544

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR