Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Un samedi encourageant pour Renault Sport F1

Solides qualifications pour les deux Renault Sport F1. Dans la chaleur infernale de Singapour, Nico Hulkenberg et Carlos Sainz ont gardé la tête froide pour placer leur machine aux abords du top 10. Mais le plus dur reste encore à faire !

Renault dans le paquet à Singapour

Nico Hulkenberg fête son 150e Grand Prix en Formule 1. Le pilote allemand est parvenu à accrocher la Q3. Depuis le début du week-end, le peloton est très serré à Singapour. Hulkenberg manque le titre de « meilleur des autres » mais le rythme proposé est encourageant pour la suite des événements.

Nico Hulkenberg, P10 : « C’est un peu frustrant, car nous avions le potentiel d’être mieux placés sur la grille. Le rythme de la voiture en qualifications n’était pas aussi mauvais qu’il en avait l’air sur la feuille des temps, c’est ma dernière tentative qui n’a pas été bonne. Nous devons rester positifs, notre rythme de course semblait bon hier. La gestion des pneus et de la course sera cruciale. Ce ne sera pas facile de partir avec les hypertendres, mais nous devons faire de notre mieux demain. »

De l’autre côté du garage Renault, Carlos Sainz n’est pas vraiment satisfait. Le pilote espagnol manque la Q3 de peu et doit se contenter de la douzième place sur la grille de départ. En cause, la faible adhérence des pneumatiques Pirelli hypertendres.

Carlos Sainz, P12 : « La voiture semblait bonne en Q1, mais nous avons peu à peu perdu l’adhérence des pneus arrières. C’est difficile de réaliser le tour parfait quand cela vous arrive au fil de la séance, et encore plus sur un circuit comme celui-ci. Nous devons analyser pourquoi nous sommes rentrés dans le rang après une Q1 prometteuse. Nous restons toutefois optimistes pour demain. Nous avons nos chances, notamment avec plusieurs options sur la stratégie. »

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR