Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Vettel, au bout du suspense !

Grand-Prix de Grande Bretagne de F1, la course – Victoire de Sebastian Vettel après un scénario invraisemblable ayant envoyé Hamilton dans le décor dès le premier tour. Mais le Britannique s’en sort correctement, en prenant la seconde place.

Silverstone, le départ : la cata pour Hamilton !

A quelques minutes du départ, le temps est toujours au beau fixe, en Grande Bretagne. A signaler que la grille de départ sera amputée de trois monoplaces aujourd’hui, Brendon Hartley et les deux Williams partant des stands. Côté favoris, si Mercedes est en pole position, avec ces températures inhabituelles en Angleterre, les Ferrari sont certainement les mieux positionnées pour l’emporter.

Extinction des feux à Silverstone et le poleman, Lewis Hamilton, perd son avantage face à Vettel puis s’accroche avec Raikkonen, c’est déjà terminé pour Lewis ! Terrible premier tour alors que Vettel a probablement course gagnée. Bottas est deuxième, suivi de Verstappen, Raikkonen, Ricciardo, Hülkengerg, Leclerc, Ocon, Sainz et Magnussen. Les deux Haas se seraient touchées au départ…

3ème tour, Hamilton est déjà 14ème, alors qu’il était dernier suite à son contact avec la Ferrari. Devant, Sebastian dispose déjà de 4 secondes d’avance sur Valtteri. 5ème tour, Lewis est maintenant 12ème. Deux tours plus tard, en dépit d’une monoplace blessée, l’Anglais entre dans les points. Pour le reste, le classement n’évolue pas. Et pénalité pour Raikkonen, 10 secondes ! Sévère, reste à déterminer si la nationalité du pilote victime a pesé dans la balance…ou pas.

8ème tour, la direction de course nous informe d’une investigation relative à l’accrochage ayant impliqué les deux pilotes Haas. Un tour plus tard, Hamilton passe Ocon et prend ainsi la 8ème place. Puis la septième, dans le 10ème tour. Point sur le classement provisoire, Vettel devance Bottas avec grande facilité puis, dans l’ordre, Verstappen, Raikkonen, Ricciardo, Hülkenberg, Hamilton, Leclerc, Ocon, Sainz, Magnussen, Alonso, Gasly, Grosjean.

11ème tour, le no44 passe le no27. Lewis est 6ème. Décision de la Direction de course, pas de pénalités pour les pilotes Haas. Dans le 14ème tour, Iceman entre dans la voie des stands pour un premier arrêt. Il va ressortir derrière Hamilton, avec sa pénalité de 10 secondes. Kimi est désormais 11ème, permettant à Magnussen de revenir dans les points. Perez s’arrête lui aussi. Raikkonen récupère de suite une place en débordant la Haas. Alonso change également de gommes.

De son côté, Lewis signe record sur record ! Il veut limiter la casse en terminant sur le podium, bien que le mal soit déjà fait. Car, sauf incident technique, Sebastian devrait s’imposer facilement. 16ème tour, la Ferrari no7 gagne une nouvelle place en passant la Renault de Sainz. Puis c’est au tour d’Ocon de céder, le Finlandais est 8ème, derrière Leclerc. Tout un symbole…

18ème tour, Verstappen est aux stands. Alors que Raikkonen passe Hülkenberg. De son côté, Hamilton a gagné une place avec l’arrêt de Max. La Mercedes est 4ème, à 8 secondes de Daniel Ricciardo, qui va s’arrêter également. C’est le cas dans le 19ème tour. Il reprend la piste au 5ème rang. Lewis est troisième. Puis Leclerc stoppe lui aussi, au volant de la Sauber. Mais il est à l’arrêt ! Abandon pour le monégasque.

En tête, course tranquille pour le leader, qui compte 4 secondes d’avance sur Bottas et 24s sur Hamilton. Valtteri a d’ailleurs grappillé quelques secondes à Sebastian. 21ème tour, la Ferrari change de gommes et passe en pneus médium. Il repart juste devant son rival au championnat. Et c’est le Finlandais de Mercedes qui prend provisoirement les commandes, alors que son compatriote s’est raté, perdant quelques secondes…

22ème tour, le leader très provisoire s’engouffre dans les stands. Il reprend la piste à la troisième place. Pour le moment, les pneus de la monoplace d’ Hamilton tiennent le rythme. Pas d’arrêt pour le moment. Mais les consignes d’équipe du constructeur allemand permettent à Bottas de passer son coéquipier. Objectif, mettre la pression sur le leader. D’autant qu’en gommes médium, les flèches d’argent semblent être plus à l’aise que leurs concurrentes. A confirmer dans les prochains tours.

Dans le 25ème tour, Raikkonen recolle à Ricciardo. Et un tour plus tard, Lewis prend la direction de son box, pour passer en médium. Reste une interrogation, faudra-t-il un second changement de pneus pour les leaders ? Si oui, Mercedes pourrait-elle en profiter pour récupérer les commandes, en profitant de sa stratégie décalée ? Toujours est-il que le no44 repart sixième, derrière Raikkonen. Grosjean est septième mais le Français doit encore s’arrêter, ce qu’il fait dans le 27ème tour.

Après 28 tours de course, le classement est le suivant; Vettel, Bottas, Verstappen, Ricciardo, Raikkonen, Hamilton, Hülkenberg, Ocon, Alonso, Magnussen. Très lentement, Valtteri revient sur Sebastian, tandis que Lewis est le plus rapide en piste. Les Mercedes vont mieux, mais il est peut-être trop tard. Et deuxième arrêt pour Ricciardo ! Il glisse au sixième rang, permettant à Hamilton de gagner une place, dans le 31ème tour.

Tandis que Bottas n’est, maintenant, plus qu’à deux secondes de l’homme de tête. Grosse sortie d’Ericsson à 20 tours du but ! Course terminée pour Sauber. Et safety-car ! Course complètement relancée ! Vettel aux stands. Bottas est en tête. Verstappen et Raikkonen s’arrêtent aussi. Hamilton est 3ème, juste derrière son vieil ami en rouge…Le duel va pouvoir reprendre ! Par contre, les monoplaces germaniques pourraient souffrir en fin d’épreuve.

38ème tour, la course reprend ! Bottas réussit son envol comme ses camarades. Raikkonen passe Verstappen ! Mais Max reprend l’avantage, superbe manoeuvre. Et nouvelle sortie, Grosjean et Sainz se sont touchés. Nouvelle voiture de sécurité. Profitons-en pour faire un point sur le classement. Bottas mène devant Vettel, Hamilton, Verstappen, Raikkonen, Ricciardo, Hülkenberg, Ocon, Magnussen et Alonso.

42ème tour, nouveau départ. Bottas prend son envol et conserve la tête. Alors qu’Alonso déborde Magnussen pour le gain de la 9ème place. Vettel tente de passer mais la Mercedes ne se laisse pas faire. En pneus tendres, la Ferrari est avantagée. Un tour plus tard, Kevin repasse Fernando alors que Kimi passe Max. Bottas et Vettel s’expliquent et c’est très chaud ! Mais le Finlandais tient le coup. Lewis et Kimi sont revenus sur les deux hommes de tête, quelle fin de course.

Nous sommes dans le 46ème tour et les Ferrari semblent marquer le pas avec leurs gommes tendres. Et sortie de Verstappen, qui rétrograde au 12ème rang. 47ème tour, la Ferrari passe finalement. Vettel en tête. Le Finlandais est à l’agonie. Il se défend mais ne peut rien faire face à son coéquipier. Lewis est second. Dans le 49ème tour, c’est Raikkonen qui passe son compatriote. Il peut, désormais, menacer la Mercedes no44.

Sebastian Vettel s’impose finalement et réalise une très belle opération au championnat. Il pourra remercier son coéquipier pour son attaque sur Hamilton, ayant réduit à néant les espoirs de victoire pour l’Anglais. Mais ce dernier limite les dégâts en prenant la seconde place, devant Raikkonen. A noter aussi les points marqués par Ocon, 7ème et Gasly, 10ème.

Grand-Prix de Grande Bretagne, le classement

1 : Vettel

2 : Hamilton

3 : Raikkonen

4 : Bottas

5 : Ricciardo

6 : Hülkenberg

7 : Ocon

8 : Magnussen

9 : Alonso

10 : Gasly

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR