Le Mag Sport Auto

Formule E : Course, Vergne couronné à Monaco

Jean-Eric Vergne Formule E

Jean-Eric Vergne a remporté l’E-Prix de Formule E de Monaco. Le français a résisté à la pression pour s’imposer et reprend la tête du championnat.

Placé en pole, Jean-Eric Vergne garde son avantage au premier virage. Les places ne changent pas beaucoup, hormis pour Lotterer qui remonte de 20ème à 16ème. Rowland parvient également à s’emparer de la 3ème place, devant Massa.

En tête, Vergne tente de creuser l’écart sur Wehrlein. Le français possède 6 dixièmes d’avance à l’issue des premières minutes. Dans le même temps, il s’échange, avec Buemi et Rowland, le meilleur tour en course.

Vergne maîtrise…

L’on a parcouru 9 minutes dans cette course lorsque Pascal Wehrlein manque le virage 1. Ralenti, il est passé par Rowland et Massa. Tout un petit groupe se forme, des pilotes activent leur attack mode, mais ne parviennent pas à recoller sur Vergne. Ce dernier s’envole d’ailleurs. Après 1/4 d’heure de course, il possède deux secondes d’avance. Mais plusieurs groupes entiers le chassent.

Sur un circuit où doubler est très compliqué, les esprits s’échauffent. Après 25 minutes de course. Lynn puis Gunther ont des dommages sur leur voiture. L’Anglais perd un morceau de son aileron avant, l’Allemand doit, lui, abandonner. Di Grassi le suit peu après, percuté par un Sims peu attentif.

Mais manque d’énergie

A 1/4 d’heure plus un tour du but, et Jean-Eric Vergne commence néanmoins à être sous pression ! Rowland, Massa et Wehrlein reviennent dans l’aileron arrière du français, qui souffre de problèmes d’affichage sur son volant. Le second groupe est également en bagarre, avec Buemi, Bird et Da Costa. L’Anglais, parti 14ème est en effet 6ème.

Il reste 4 minutes dans cette course et tous les pilotes activent leur attack mode. Mais Rowland et Wehrlein ont 2% de batterie en plus que Vergne et Massa. Dans le même temps, le vainqueur à Paris, leader du championnat, Robin Frijns, abandonne suite à un contact avec Sims au virage 1. Pas de quoi perturber les pilotes de tête, tous continuant à se tenir en petit groupe.

Il ne reste qu’un tour et Jean-Eric Vergne possède 3% de batterie. Le français fait énormément de re-gen, et parvient à garder Rowland juste derrière. Il n’en fallait pas plus, puisqu’il tombe à 0% en fin de ligne droite. Massa est 3ème et signe un podium à la maison pour l’écurie monégasque, Venturi. A noter l’abandon de Bird dans le dernier tour.

Suite à sa deuxième victoire de la saison, Jean-Eric Vergne prend la tête du championnat pilote avec 87 points. André Lotterer est second, à 82 points. Au classement Equipes, DS-Techeetah s’envole logiquement, devant Envision Virgin Racing. Prochain rendez-vous dans deux semaines, à Berlin, en Allemagne.

Le top10 de l’E-Prix de Formule E de Monaco

  1. Vergne
  2. Rowland
  3. Massa
  4. Wehrlein
  5. Buemi
  6. Da Costa
  7. Evans
  8. Abt
  9. Lotterer
  10. Lynn

Crédits photo : Twitter DS-Techeetah

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR