Le Mag Sport Auto

Formule E : Libres 2, Rowland passe entre les drapeaux rouges

Formule E : Oliver Rowland au volant de la Nissan

Oliver Rowland réalise le meilleur temps des essais libres 2 de l’E-Prix de Formule E de Santiago. Une séance marquée par deux drapeaux rouges.

Après une première session dominée par Sam Bird, les Formule E sont de retour en piste à Santiago, pour les essais libres 2. Il est 10h15 au Chili lorsque les feux passent au vert pour 30 minutes. Et par rapport à plus tôt dans la matinée, la piste a encore chauffé, culminant désormais à 32°. Etant également moins sale, les records devraient tomber. D’autant qu’il s’agit maintenant de préparer la qualification.

Jean-Eric Vergne prend la piste en retard

A l’image de ce matin, nombreuses sont les voitures à rejoindre la piste aussi tôt que possible. Jean-Eric Vergne ne suit toutefois pas le mouvement, restant dans les stands. Sa voiture souffrirait-elle d’un petit problème? En tout cas le tricolore n’est pas casqué au début de la séance. Et des mécaniciens sont penchés sur la DS-Techeetah…

Cela n’empêche en tout cas pas des pilotes de signer leurs premiers chronos. Malgré un trafic difficile à gérer, Nyck de Vries prend le premier meilleur temps. Wehrlein suit, mais semble victime d’un petit problème juste après son tour, s’arrêtant presque sur la piste avant de repartir. Alors que Stoffel Vandoorne complète le top3.

Après quelques minutes, c’est au tour d’André Lotterer de se montrer. Le pilote Porsche réalise le meilleur temps en 1’05’’257. Dans le même moment, Neel Jani, son équipier, manque d’accrocher un mur. Jean-Eric Vergne prend pour sa part la piste, s’installant au 8e rang.

Double drapeau rouge et fin de séance

Il reste un peu plus de 15 minutes lorsque Mitch Evans réussit un nouveau meilleur tour. Le Néo-Zélandais est deux dixièmes plus vite que Lotterer, qui ne peut répliquer car un drapeau rouge  est soudainement brandi. Sans choc apparent, Brendon Hartley perd en effet un morceau de carrosserie de sa voiture. Mal placé à la sortie des stands, ce dernier force l’organisation à interrompre la séance durant quelques minutes.

Rien de grave donc, mais cela ne fait pas les affaires de Jean-Eric Vergne, qui perd encore du temps. Le Francilien est actuellement 13e, avec encore 10 minutes à couvrir. Alors que la séance commence à s’animer… avant d’être de nouveau interrompue suite à un crash de Ma Qing Hua. Le pilote NIO envoie en effet sa voiture dans un mur avec encore 8 minutes de session. Il faut espérer que la monoplace ne soit pas trop abimée, la qualification suivant dans à peine plus d’une heure.

Autre conséquence de cet accident, aucun pilote n’a encore eu le temps d’effectuer de tour à pleine puissance. Si la séance ne repart pas, ces derniers progresseront donc quasiment « à l’aveugle », lorsqu’il faudra mettre tous les watts en marche…

Et le couperet tombe rapidement, la séance ne repartira pas. Oliver Rowland conclut donc ces essais libres 2 en tête, ayant eu le temps de passer sur la ligne en 1’04’’799 juste avant le drapeau rouge. Felipe Massa est deuxième à 131 millièmes, devant Mitch Evans, finalement 3e. Jean-Eric Vergne continue dans un samedi difficile, avec une 14e place. Un résultat bien loin de celui de son équipier Antonio Félix Da Costa, 6e.

Formule E, top10 des essais libres 2 de l’E-Prix de Santiago

Après les essais libres, les Formule E reprendront la piste à 16 heures (heure française) pour disputer les qualifications. En espérant qu’aucun drapeau rouge ne viendra interrompre ces dernières, avant la course à 19h55.

  1. Rowland
  2. Massa
  3. Evans
  4. Günther
  5. Lotterer
  6. Da Costa
  7. Mortara
  8. Turvey
  9. Abt
  10. Hartley

https://twitter.com/NISMO/status/1218522309734158336

(crédits photo Twitter ABB Formula E)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR