Le Mag Sport Auto

Formule E : Vandoorne vainqueur et vice-champion

Formule E : Stoffel Vandoorne dans sa Mercedes (crédit photo : Twitter @MercedesEQFE)

Stoffel Vandoorne remporte la dernière course de la saison de Formule E 2019-2020. Il s’empare du même coup de la place de vice-champion.

Berlin accueille la dernière course de la saison 6 de la Formule E. Au terme de cinq épreuves marquées par le sacre d’Antonio Félix Da Costa, plusieurs enjeux subsistent. Notamment l’accès à la place honorifique de vice-champion du monde. Après des qualifications difficiles, plusieurs favoris sont en retrait. Ceci alors que Buemi, 2e sur la grille, ou Vandoorne, en pole, sont très bien placés. La course s’annonce mouvementée…

Le calme avant l’Attack Mode

À l’extinction des feux, les deux hommes conservent leur position au premier virage, devant René Rast. Parti 21e, Jean-Eric Vergne réalise une bonne entame de course. Il est 18e, au terme du premier tour. Le peloton est marqué par plusieurs batailles, mais il n’y a pas d’accrochage.

La hiérarchie est emmenée par Stoffel Vandoorne un temps, mais le Belge lâche la tête pour activer son premier Attack Mode. Il ne reste pas 2e longtemps et double Buemi quelques virages plus loin. Nyck de Vries profite également de son mode attaque pour passer le Suisse. À nouveau, cela ne dure qu’un temps et le pilote Nissan reprend la 2e position.

À ce moment, seuls les leaders ont activé leur Attack Mode. Le peloton est en effet extrêmement compact. Difficile de choisir de perdre quelques places, pour ce supplément de puissance. En attendant, Jean-Eric Vergne occupe le 16e rang.

Mercedes tente le doublé

En tête, la situation s’accélère lors de l’activation du second Attack Mode. Vandoorne couvre l’activation de De Vries, puis dépasse Buemi. Le Suisse décide également d’activer cette puissance supplémentaire, mais perd une place face à Rast. La Nissan #23 semble plus en difficulté qu’il y a quelques minutes.

Malgré tout, le Suisse revient sur De Vries. Il dépasse in extremis le champion F2 en titre, sans parvenir à rattraper Vandoorne. De fait, il pointe actuellement au 2e rang provisoire au classement Pilotes. Vergne, maintenant 11e, n’est qu’à quelques points. Mais le pilote DS-Techeetah est sous le coup d’une enquête pour un dépassement musclé sur Sims.

De Vries à l’attaque !

Nyck de Vries tente aussi de passer sur Buemi. Avec un peu plus d’énergie que son adversaire, le Néerlandais met la pression. Dans le même temps, Oliver Rowland abandonne suite à un contact. Un morceau de l’avant de sa voiture est sur la piste, attention à une potentielle neutralisation…

Après plusieurs minutes à louvoyer derrière la Nissan, De Vries dépasse finalement Buemi. Dépossédé de la 2e place, ce dernier n’est désormais plus virtuel vice-champion. Stoffel Vandoorne s’empare de ce rang.

Vergne répond, pour le titre de vice-champion de Formule E

Mais rien n’est fait car Jean-Eric Vergne remonte aussi ! Le pilote DS-Techeetah s’empare de la 7e place grâce à un petit accrochage devant lui. Il lui faut toutefois dépasser Di Grassi pour arracher le titre honorifique de vice-champion. Cela semble compliqué…

Et le tricolore ne parvient malheureusement pas à devancer le Brésilien. Stoffel Vandoorne s’impose donc et devient vice-champion de la saison 6 de Formule E. Nyck de Vries termine 2e, devant Sébastien Buemi. René Rast et Sam Bird complètent le top5. Belle performance de l’Anglais, parti 14e, pour sa dernière course avec Virgin. Jean-Eric Vergne est 7e, il manque la place de vice-champion pour un petit point…

Après cette saison conclue sur six courses en neuf jours, il faudra attendre jusque 2021 pour revoir les monoplaces électriques en action. C’est en effet le 16 janvier 2021 que devrait se lancer la saison 7 de ce championnat, à Santiago. Rappelons que l’E-Prix de Paris est prévu pour le 24 avril l’an prochain.

Le classement de la finale de Formule E à Berlin

  1. Vandoorne
  2. De Vries
  3. Buemi
  4. Rast
  5. Bird
  6. Di Grassi
  7. Vergne
  8. Lynn
  9. Da Costa
  10. Mortara
  11. Evans
  12. Günther
  13. Sims
  14. Lotterer
  15. Jani
  16. Massa
  17. Blomqvist
  18. d’Ambrosio
  19. Sette Câmara
  20. Abt
  21. Turvey
  22. Müller
  23. Frijns
  24. Rowland

(crédit photo : Twitter @MercedesEQFE)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR