Le Mag Sport Auto

Formule E : Vergne pénalisé, da Costa vainqueur à Riyad !

BMW fait fort dès le coup d’envoi de la saison 2018/2019 de Formule E ! Pour sa première course dans la discipline, l’hélice repart victorieuse. Antonio Felix da Costa, déjà poleman, monte sur la plus haute marche du podium. Le pilote devance le champion en titre Jean-Eric Vergne qui a du composer avec une pénalité en course.

Surprise BMW

C’est la reprise en Formule E ! On compte de nombreux changements pour la saison 5 du championnat de monoplaces électriques : nouveau châssis, nouvelles règles, nouvelles équipes, nouveaux pilotes… Parmi tous ces « nouveaux », il y a BMW. Le constructeur allemand vient gonfler les rangs et montre d’ores et déjà un rythme impressionnant : leur pilote Antonio Felix da Costa est en pole position !

Mais le Portugais se fait remarquer, pour les mauvaises raisons : il est à deux doigts de manquer son emplacement sur la grille à la fin du tour de formation ! Le pilote BMW démarre en biais mais parvient à garder l’avantage en abordant le premier virage. Ce premier tour est assez agité, Mortara fait un tout droit au même endroit que lors des essais. Le Suisse boit le calice jusqu’à la lie, s’il continue, il compte déjà un tour de retard.

En tête, da Costa s’envole tandis que les deux Techeetah remontent au classement. Jean-Eric Vergne se débarrasse facilement de José Maria Lopez et de Sébastien Buemi. Le pilote français fond sur la BMW de tête et la croque sans trembler ! André Lotterer, parti dixième, assure le doublé en dépassant da Costa quelques tours plus tard.

Vergne jugé coupable

Mais à un quart d’heure de la fin de la course, les deux monoplaces de tête pénètrent dans la voie des stands ! Vergne et Lotterer écopent d’un pénalité « drive-through » pour surconsommation. Le champion 2017/2018 glisse à la cinquième place tandis que son équipier navigue aux alentours de la dixième place. Terrible désillusion pour Techeetah qui perd tout.

Les aléas de la course permettent à « JEV » de garder espoir. José Maria Lopez, deuxième, est victime d’une rupture de suspension en escaladant une bordure. Lopez est contraint d’abandonner sa Dragon en piste, forçant l’entrée de la voiture de sécurité.

Au drapeau vert, il reste trois tours à da Costa pour arracher la victoire. Vergne, maintenant dauphin du pilote BMW, compte plus de deux secondes de retard et doit faire le forcing. Le Français tente une ultime attaque dans les derniers mètres de course mais doit s’avouer vaincu : Antonio Felix da Costa remporte l’ePrix d’Ad Diriyah ! Après avoir signé les meilleurs temps lors des essais d’avant-saison, BMW confirme qu’elle est l’équipe à battre cette saison en Formule E.

Ad Diriyah : Le top 10

  1. Antonio Felix da Costa (BMW)
  2. Jean Eric Vergne (DS Techeetah)
  3. Jerome d’Ambrosio (Mahindra)
  4. Mitch Evans (Jaguar)
  5. André Lotterer (DS Techeetah)
  6. Sébastian Buemi (Nissan e.Dams)
  7. Oliver Rowland (Nissan e.Dams)
  8. Daniel Abt (Audi)
  9. Lucas di Grassi (Audi)
  10. Nelson Piquet (Jaguar)

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR