Le Mag Sport Auto

Formule1 : Bottas estime pouvoir battre tout le monde, « les bons jours »

formule 1 bottas

A chaque intervention dans la presse, c’est à se demander si Valtteri Bottas ne s’inflige pas, lui-même, plus de pression. Comme s’il n’en avait pas assez en étant le coéquipier d’une quasi-légende vivante de la Formule 1. Sachant qu’à force de déclarations tonitruantes, le Finlandais perd peu à peu de sa crédibilité.

Valtteri Bottas veut être le meilleur en Formule 1

Pas évident d’être le coéquipier de Lewis Hamilton, c’est un fait. Et, année après année, titre après titre, le « dossier » se complique encore. Mais Valtteri Bottas a le mérite de ne pas abdiquer, en dépit de capacités vraisemblablement inférieures à celles de son coéquipier. Pourtant, être un ton en-dessous d’un sextuple champion du monde n’a rien de dévalorisant. Mais le no77 ne semble pas le vivre si bien que cela, lequel éprouvant régulièrement le besoin de déclarer être capable de battre son rival :

« J’ai gagné quelques courses, mais Lewis a été meilleur toute la saison« , admet Bottas. « Par conséquent, je dois m’améliorer dans de nombreux domaines, notamment en termes de constance. Les bons jours, si je peux me tirer à 100%, je sens que je peux le faire. Je sens que je peux battre tout le monde. La préparation, la vie privée, la forme physique, la santé. Tout cela doit se réunir. Je ne suis intéressé que par le fait que je peux être meilleur cette année »

Problème, « les bons jours », nombre de pilotes sont capables de battre Hamilton, Leclerc, Vettel ou encore Verstappen. D’ailleurs, par le passé, Massa ou Barichello avaient battu de temps en temps Schumacher alors que Berger avait fait mieux que Senna de temps à autre, à monoplace égale. Néanmoins, la différence entre un vainqueur de Grand-Prix et un champion du monde se fait au niveau de la constance et de l’endurance. Car, maintenir un niveau de jeu très élevé (proche de la perfection) durant toute une saison n’est donné qu’à quelques rares élus. Valtteri Bottas en est-il capable, ne serait-ce que pendant une saison de sa carrière (comme l’avait fait Rosberg avant lui) ? Le doute est permis mais rien ne permet d’assurer le contraire. Attendons et voyons, donc…

source

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR