Le Mag Sport Auto

Gran Turismo : Maraglino remporte la Toyota Supra GT Cup au Nürburgring

GR Supra Gran Turismo Cup (photo credits : Gran Turismo website)

Les FIA Gran Turismo Championships sont au Nürburgring. Savalvatore Maraglino a remporté la Toyota Supra GT Cup, première course du week-end.

Salvatore Maraglino a remporté la première course en event Gran Turismo de la GR Toyota Supra GT Cup. Compétition d’exhibition disputée sur le circuit complet du Nürburgring, l’Italien (aussi connu sous le PSN pirata666pirata) est en seconde position quand les feux s’éteignent. Il tente un dépassement dès le premier virage, mais Latkovski, en pole, ferme bien la porte.

Cela permet à Coque Lopez de s’infiltrer pour la seconde place. Derrière, Beauvois, le seul français engagé, garde sa 5ème place. Il prend cependant une seconde de pénalité, suite à une petite erreur.

Après la partie GP, les pilotes rentrent sur la Nordschleife. Tout est extrêmement serré, mais aucun simracer n’est en mesure de tenter une attaque. Un groupe de 4 pilotes se détache néanmoins petit à petit. Emmené par le leader, Latkovski, il comprend Lopez, Maraglino et Yamanaka. L’Espagnol, second, tente d’ailleurs une attaque, mais cela ne réussit pas. Il perd même une place, face à Maraglino.

Plus loin dans le classement, la rude piste Allemande ne pardonne aucune erreur. Plusieurs pilotes sont à la faute, parmi eux, Bruzzi et Solis. Beauvois commet, lui, une petite erreur qui lui fait perdre une place. Le français est 6ème, mais toujours dans le coup.

Les pilotes arrivent alors dans la longue ligne droite ramenant vers la partie GP lorsque Maraglino prend la tête sur Latkovski. Mais l’Australien réplique par l’extérieur au virage 1. Une action magnifique qui emmène les deux pilotes côte à côte pendant plusieurs virages. Maraglino parvient cependant à garder le leadership.

Huit pilotes en 3 secondes

Toutes ces actions permettent aux pilotes derrière eux de se regrouper. Brooks, Kevelham et Portilla (avec une pénalité) rejoignent la tête de file. Baptiste Beauvois est juste derrière, avec une autre pénalité.

S’ils sont quasiment 10 en bagarre, Maraglino, Latkovski et Lopez commencent de nouveau à s’échapper. 5ème, Yamanaka voit cela et tente de passer sur Brooks pour rejoindre les leaders. Mais le japonais pousse le canadien hors de la piste et prend, lui aussi, une pénalité.

Les écarts sont infimes et tout doit donc se jouer dans la dernière longue ligne droite. Mais juste avant d’y arriver, Latkovski rate un virage rapide et tombe en 6ème place. Lopez en tentant de le dépasser le touche et prend une pénalité. Perdant le contact, Maraglino se retrouve seul en tête et file vers la victoire. Il l’emporte devant Coque Lopez et Rick Kevelham.

Première victoire en event Gran Turismo pour Maraglino

Bien qu’il ait remporté sa première victoire sur sa première course en event Gran Turismo, Salvatore Maraglino garde toute sa modestie en racontant sa course : 

« C’était dur mais j’ai pris un petit avantage à la fin de la course donc ça c’est bien passé. C’était ma première fois ici et je suis très heureux. C’est une très grande opportunité pour moi et je suis très heureux de faire partie de cette communauté »

Second, Coque Lopez regrette quelques erreurs en qualifications et de la malchance au niveau de sa pénalité :

« La course était bien, la qualification aurait pu être meilleure. J’aurais pu avoir la pole position mais j’ai fait quelques erreurs dans mes tours (…) Au départ j’ai pris l’avantage sur Salvatore (Maraglino, ndlr) qui est parti large. Cody a aussi fait une erreur et j’ai essayé de passer mais ma télévision s’est éteinte pendant 2 secondes ce qui m’a fait repasser 3ème. A la fin, Cody (Latkovski, ndlr) est allé large dans l’herbe et est revenu sur la piste au moment ou je le dépassais (…) J’ai essayé de me pousser autant que je pouvais, mais je n’ai pas pu l’éviter (…) Quoi qu’il en soit, je suis heureux de cette seconde position. »

Terminant septième de sa première course sur un event Gran Turismo, Baptiste « TRL_TsuTsu » Beauvois était, lui, déçu d’avoir commis plusieurs erreurs. Il commentait sobrement :

« (J’ai pris) deux pénalités et un crash. J’avais le podium sans ces erreurs (c’est) vraiment dommage »

Après ce baptême du feu, le simracer de la Team Redline va pouvoir se poser un peu. Beauvois roulera à nouveau demain. Mais le spectacle n’est pas terminé pour aujourd’hui. La Manufacturer Series est encore à venir ce soir. Une compétition dans laquelle les chances françaises seront représentées par Stéphane « TX3_Stefounzy » Jeandenans, qui roulera pour Hyundai. Rendez-vous ce soir à partir de 20 heures, en direct sur la chaîne Youtube de Gran Turismo pour suivre la compétition.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR