Le Mag Sport Auto

Grand-Prix de Formule 1 de Malaisie 2014 : Hamilton impérial

Parti de la pole position au Grand-Prix de Malaisie de Formule 1 2014, Lewis Hamilton a littéralement dominé l’ensemble de ses adversaires en s’imposant de manière magistrale. Auteur d’un splendide « hattrick » (pole, victoire et record du tour en course), Lewis a rapidement creusé l’écart sur son compagnon d’écurie, Nico Rosberg -auteur d’un excellent départ- et Vettel (Redbull Renault) au rythme d’environ une seconde au tour. C’est ensuite au prix d’une excellente gestion de ses pneumatiques et de son carburant que le Britannique a construit peu à peu sa victoire. Une attitude de champion du monde…

Derrière, Nico Rosberg aura vécu une course plus mouvementée face à un Sebastian Vettel très pressant mais le fils de Keke ne s’est pas désuni pour finalement couper la ligne d’arrivée au second rang, une place lui permettant de conserver la tête du championnat du monde devant Hamilton. Au pied du podium, Fernando Alonso (Ferrari) sauve une nouvelle fois les meubles de la  maison Ferrari, malgré un départ moyen et une passe d’arme de toute beauté avec Nico Hulkenberg (Force India) dans les derniers tous. Moins de réussite, en revanche, pour Kimi Raikkonen, 12ème de la course en raison d’une touchette (et d’un passage au stand forcé) dans le premier tour.

Au sixième rang, Jenson Button assure la meilleure place possible pour Mclaren, dont la MP4-27 n’aura jamais été en mesure de jouer les premiers rôles sur le racé de Sepang. Son co-équipier, le jeune Kevin Magnussen s’en sort plutôt bien également dans ces conditions, en terminant 9ème en dépit d’une pénalité.

L’écurie Williams confirme, de son côté, son solide début de saison, Massa et Bottas passant le drapeau à damier aux 7ème et 8ème rangs. Néanmoins, le débriefing d’après course promet d’être tendu, les deux pilotes s’étant passablement frictionnés durant l’épreuve. Felipe pourrait aussi s’attirer les foudres de ses employeurs, le Brésilien n’ayant pas respecté les consignes d’écuries –favorables à Bottas, plus rapide dans les derniers tours.

Mention spéciale pour le « rookie » Kvyat, qui termine une nouvelle fois dans les points en se classant 10ème. Nous retiendrons aussi les progrès réalisés par l’écurie Lotus, Romain Grosjean échouant à la porte des points (11ème) après s’être livré à une course intelligente. De quoi donner de l’espoir à toute l’équipe en vue du prochain Grand-Prix.

Evoquons enfin le cas de Kamui Kobayashi, auteur d’une course exceptionnelle au volant de la pourtant très modeste Caterham. Le Japonais s’est en effet frotté à des monoplaces nettement plus compétitives comme les Toro Rosso et les Lotus et s’est payé le luxe de pointer à plusieurs reprises dans les points, profitant il est vrai du jeu des ravitaillements. Néanmoins, la structure de Tony Fernandes semblait nettement plus fringante à Sepang. L’une des meilleures courses de l’histoire de l’écurie F1 Caterham.

Place au classement complet et rendez-vous dans une semaine pour le Grand-Prix de Bahrein.

01 Lewis Hamilton Mercedes AMG 56 laps – 1h40m25.974s 3
02 Nico Rosberg Mercedes AMG +17.313 3
03 Sebastian Vettel Red Bull Renault +24.534 3
04 Fernando Alonso Ferrari +35.992 3
05 Nico Hulkenberg Force India Mercedes +47.199 2
06 Jenson Button McLaren Mercedes +83.691 3
07 Felipe Massa Williams Mercedes +85.076 3
08 Valtteri Bottas Williams Mercedes +85.537 3
09 Kevin Magnussen McLaren Mercedes +1 lap 3
10 Daniil Kvyat Toro Rosso Renault +1 lap 3
11 Romain Grosjean Lotus Renault +1 lap 3
12 Kimi Raikkonen Ferrari +1 lap 3
13 Kamui Kobayashi Caterham Renault +1 lap 2
14 Marcus Ericsson Caterham Renault +2 laps 3
15 Max Chilton Marussia Ferrari +2 laps

One Comment

  1. Simon Delporte

    30 mars 2014 at 21 h 08 min

    Kyvat et Magnussen dans le top 10 !!!
    Vette reprend peu à peu ses droits 🙁

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR