Le Mag Sport Auto

Grand Prix F1 de Malaisie : la meute a la poursuite de Mercedes

2ème grand prix du championnat du monde 2014. La Malaisie devait mettre en avant les potentiels challengers de Mercedes. Qui allait se réveiller entre McLaren, Williams, Ferrari, Red Bull et dans une autre moindre mesure Force India ? Finalement la pluie aura redistribué les cartes lors des qualifications, mais dans un second temps la révolte aura sonné.

Le réveil du champion

Même si l’urgence n’était pas forcément décrétée car dans le milieu de la f1 avoir un grand prix de retard n’est pas chose dramatique Sebastian Vettel aura su démontrer que l’écurie Autrichienne est loin d’être fini. En se classant deuxième lors des qualifications dans des conditions diluviennes, Vettel prouve qu’il est le quadruple champion du monde en titre. Daniel Ricciardo déchu provisoire de son podium s’est classé 5ème lors de ses qualifs. Lors de ses qualifications on aura pu constater que RedBull est de retour aux affaires suffisamment pour aller concurrencer les Mercedes ? L’avenir nous le dira.

Le quadruple champion du monde en titre était très proche de la Mercedes de Lewis Hamilton, mais un autre pilote s’est révélé durant les qualifications, il s’agit de Kimi Räikkönen en délicatesse lors du grand prix inaugural. Cette fois-ci Iceman a tenu tête au Mercedes se rapprochant de leur allure. En qualifications l’ancien pilote de Lotus s’est classé 6ème deux places de moins bien qu’Alonso 4ème.

Ensuite serait-ce la pluie qui a   permis à Jean-Éric Vergne semble d’avoir tourné sa non-nomination chez Red-Bull en se plaçant à une 9ème neuvième place lors des qualifications, peut-il être LA bonne surprise de la saison ? Pour l’instant il est trop tôt pour en parler.

Côté Force India, annonçait comme une écurie dominante par certains médias, les Indiens peinent à imprimer leur rythme en qualification. Hulkenberg (7ème) et Perez (14ème), de même pour McLaren qui aura eu plus de mal qu’il y a 2 semaines.

Les champions de retour ?

Les temps sont durs pour les champions du monde, lors du départ. Ricciardo qui prend le meilleur sur Vettel quelle offense dirait certains fans outrés. Kimi Raikonnen qui aura été victime d’une crevaison provoquée indirectement par Kevin Magnussen.

D’un autre côté sur la piste c’est une redite Mercedes devant durant toute la course, Hamilton droit devant Rosberg second pas forcément de surprise. Même si le vainqueur du grand prix d’Australie aura peiné pour confirmer sa seconde place. En 3ème place on retrouve Sebastian Vettel qui aura su rebondir après son échec en Australie profitant d’un certain sens des malheurs de Ricciardo par la faute des mécaniciens.

Derrière Fernando Alonso se place avec une quatrième place. Commencerait-il à prendre l’ascendant sur son coéquipier Finlandais ? Cela sera intéressant à regarder à la suite des prochains grands prix.

Le pari d’Éric Boullier aura été de conserver la tête du championnat constructeur, finalement pari loupé, Kevin Magnussen aura terminé 9ème et Jenson Button aura 6ème de ce grand prix. Week end délicat pour l’écurie de Ron Dennis, mais est-ce qu’une saison doit être parfaite à tout point de vue ?

Williams confirme leur bon niveau, Valtteri Bottas termine 8ème gêné par Fillipe Massa se classant 7ème. Un début de rivalité existerait entre les deux pilotes après que Massa est refusé de laisser passer son coéquipier Finlandais.

Côté Français le bilan aura été mitigé, tout abord Jean Éric Vergne qui sera passé à côté de son départ victime d’une collision avec Bianchi. Au son de la voix de Bianchi sur canal+, le pilote semble très remonté envers Jean Éric Vergne. Ensuite la bonne note est pour Romain Grosjean qui aura réussi à finir 11ème de bon augure avant le grand prix de Bahreïn la semaine prochaine, mais sans oublier qu’il profite de quelques abandons.

Finalement les champions sont là.

Rendez-vous la semaine prochaine au grand prix de Bahreïn, pour une simple réponse : est-ce qu’on s’amène à une bataille Red-Bull vs Mercedes pour le titre (pilote et constructeur) avec comme arbitre Ferrari et/ou McLaren ? Sur ce pas je finirai par la déclaration de Rosberg : « en avant Guingamp ».

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR